Courchevel: Phénoménale Schild !

  • A
  • A
Courchevel: Phénoménale Schild !
Partagez sur :

Marlies Schild a sorti une deuxième manche époustouflante ce mardi à Courchevel. L'Autrichienne a tout simplement réalisé une course parfaite pour atomiser toute la concurrence. A commencer par la Poutiainen 2e à 89 centièmes ou Maze 3e à 1"98... Nastasia Noens 3e de la première manche termine finalement en 9e position. Si Anne-Sophie Barthet est 20e, la galère se poursuit pour Sandrine Aubert qui est sortie dans le 2e tracé.

Marlies Schild a sorti une deuxième manche époustouflante ce mardi à Courchevel. L'Autrichienne a tout simplement réalisé une course parfaite pour atomiser toute la concurrence. A commencer par la Poutiainen 2e à 89 centièmes ou Maze 3e à 1"98... Nastasia Noens 3e de la première manche termine finalement en 9e position. Si Anne-Sophie Barthet est 20e, la galère se poursuit pour Sandrine Aubert qui est sortie dans le 2e tracé. Il fallait au moins cela pour enflammer Courchevel. Privée de Coupe du monde pendant de longues années, la station française a été récompensée par une Marlies Schild qui a évolué sur une autre planète. Le genre de performance dont tout skieur rêve et qui n'arrive quasiment jamais dans une carrière. L'Autrichienne, deuxième à l'issue de la première manche, a sorti la grande attaque dès les premières portes avec une réussite insolente. Laisser parler le talent, elle sait faire. A ce point, c'est phénoménal. Une deuxième manche avalée en 46''57, soit à une vitesse folle. Quand la concurrence accrochait, partait légèrement en glissade, elle passait sans le moindre accroc pour défier le temps à sa manière. Résultat : la concurrence termine à des années lumières. Tanja Poutiainen, en tête à l'issue du premier tracé, n'a pas traîné en route, elle prend même le 3e temps sur le deuxième tracé à... 89 centièmes ! La Finlandaise peut s'estimer heureuse de finir dans la même seconde que Schild. Tina Maze qui complète le podium pointe à 1''43 sur le deuxième tracé pour un retard cumulé de 1''98 ! Aubert n'y arrive pas Comme un symbole, le deuxième temps de cette seconde manche (à 74 centièmes) n'est autre que Bernadette... Schild ! La famille peut dormir sur ses deux oreilles la relève est assurée. L'Autrichienne, qui partage la première place du classement général de la spécialité (200 points) avec Poutiainen, a frappé un grand coup et assurément marqué les esprits. Ce n'est pas encore le cas pour les Françaises puisque Nastasia Noens continue sa progression mais doit encore patienter pour espérer grimper sur la boîte. Sixième à Aspen, elle pointait au 3e rang avant la 2e manche. Finalement 9e, elle a un peu coincé quand ça a accéléré mais peut tout de même être fière de son parcours. Pour Sandrine Aubert en revanche, il faudra encore patienter. Celle qui a monté sa structure privée cette saison n'y arrive tout simplement pas. La skieuse des 2 Alpes a encore besoin de fonds pour boucler son budget annuel ce qui ne l'aide sans doute pas. Toujours est-il que les skis, ce n'est pas ça. Abandon à Levi, 14e à Aspen et abandon à Courchevel, ça fait très peu... Déjà très décevante dans la première manche (elle a commis une grosse faute), elle n'a pas bouclé son premier acte. La pression monte et Sandrine Aubert a plus que jamais besoin d'un résultat pour se rassurer. Le plus tôt sera évidemment le mieux...