Coup de froid sur L.A.

  • A
  • A
Coup de froid sur L.A.
Partagez sur :

Les Lakers sont à l'arrêt. Après Utah et Indiana, c'est Memphis qui a battu les champions en titre (98-96) mardi soir. Une troisième défaite de rang qui relègue les Californiens à la quatrième place de la conférence Ouest (13-5). Rien d'alarmant néanmoins, d'autant que Kobe Bryant et sa clique auront l'occasion de réagir dès ce mercredi à Houston.

Les Lakers sont à l'arrêt. Après Utah et Indiana, c'est Memphis qui a battu les champions en titre (98-96) mardi soir. Une troisième défaite de rang qui relègue les Californiens à la quatrième place de la conférence Ouest (13-5). Rien d'alarmant néanmoins, d'autant que Kobe Bryant et sa clique auront l'occasion de réagir dès ce mercredi à Houston. LE MATCH : GRIZZLIES-LAKERS (98-96) Le champion n'est pas à la fête. Partis sur des bases élevées, les Lakers ont concédé, mardi à Memphis (96-98), un troisième revers consécutif qui atténue évidemment leur départ en fanfare. Avec désormais treize victoires et cinq défaites, les Californiens sont dépassés par San Antonio, la Nouvelle-Orléans mais aussi Utah au sein de la conférence Ouest. Le Jazz qui fut d'ailleurs le premier des trois derniers tombeurs des hommes de Phil Jackson dans cette mauvaise série en cours. Puis ce fut le tour d'Indiana qui, au passage, était venu décrocher dimanche le premier succès de son histoire au Staples Center. Mardi, ce sont donc les Grizzlies qui ont eu la peau de Kobe Bryant et ses partenaires. La star de L.A. a d'ailleurs connu une nouvelle soirée difficile au shoot, avec pas moins de 16 tentatives manquées sur les 25 tentées. S'il a terminé meilleur scoreur des siens, avec 29 points, l'homme aux cinq bagues de champion NBA n'a pas pu éviter une nouvelle défaite sur le parquet d'une franchise de Memphis à la trajectoire opposée puisque sur une série désormais de quatre victoires en cinq matches. En tête de deux petits points à la pause (51-49), les locaux ont ensuite passé un petit coup d'accélérateur dans le sillage de Mike Conley. Le meneur des Grizzlies, qui terminera la partie avec 28 points - son record de la saison -, a parfaitement guidé les siens et permettant à Rudy Gay, Zach Randolph et Marc Gasol de ne rien forcer. Comme contre les Pacers quarante-huit heures plus tôt, les Lakers ont eu la dernière possession pour renverser la situation mais le tir au buzzer de Ron Artest fut contré par Rudy Gay, lequel, avec six contres, a établi son nouveau record en carrière. Pour les Californiens, la soupe à la grimace se poursuit. Au moins jusqu'à ce soir car l'occasion leur est donnée de renouer avec le succès, lors d'un déplacement programmé à Houston. LES FRANÇAIS DE LA NUIT Soirée pas très faste pour les Français en lice mardi. Bien que vainqueur avec les Spurs, à Golden State (118-98), Tony Parker s'est contenté de 12 points et 6 passes décisives lors d'une rencontre où les Texans n'ont, il est vrai, pas eu besoin de forcer leur talent. Mickael Pietrus, qui a lui aussi goûté au succès avec le Magic devant Detroit (90-79), a été précieux pour son équipe en inscrivant 13 points, auxquels il a ajouté 5 rebonds, durant ses 29 minutes passées sur le parquet. Nicolas Batum a connu beaucoup moins de réussite, que ce soit collectivement ou individuellement. L'ailier des Blazers, battus à Philadelphie (79-88), a été relégué sur le banc par Nate McMillan, et n'a marqué que 2 points en 13 minutes. Enfin, Johan Petro et Ronny Turiaf ne se sont pas croisés au Madison Square Garden lors de la victoire des Knicks sur les Nets (111-100). En effet, l'intérieur new-yorkais, touché au genou, était en civil quand Petro a ramassé les miettes (4 points et 3 rebonds en 10 minutes). LA STAT Comme le vin, Tim Duncan se bonifie avec les années. A Golden State, l'intérieur des Spurs, 34 ans, a réussi le troisième triple-double de sa carrière en saison régulière. "Monsieur Fondamentaux" a inscrit 15 points, capté 18 rebonds et surtout délivré 11 passes décisives, sa meilleure performance égalée. C'en était bien trop pour les Warriors battus dans les grandes largeurs par San Antonio (98-118).