Cormier, nouvel entraîneur du Mans

  • A
  • A
Cormier, nouvel entraîneur du Mans
Partagez sur :

Encore du nouveau à la tête du MUC 72. Daniel Jeandupeux, amené à prendre la succession d'Yves Bertucci il y a quatre mois, a annoncé ce mardi qu'il cédait son poste d'entraîneur à Arnaud Cormier, entraîneur-adjoint depuis 2005, jusqu'à la fin de la saison. D'après Ouest France, le Suisse va reprendre sa place de conseiller du président et se dédier au recrutement.

Encore du nouveau à la tête du MUC 72. Daniel Jeandupeux, amené à prendre la succession d'Yves Bertucci il y a quatre mois, a annoncé ce mardi qu'il cédait son poste d'entraîneur à Arnaud Cormier, entraîneur-adjoint depuis 2005, jusqu'à la fin de la saison. D'après Ouest France, le Suisse va reprendre sa place de conseiller du président et se dédier au recrutement.Et de trois! Daniel Jeandupeux n'aura goûté de nouveau aux joies du banc que l'espace de quatre mois à la tête du MUC. Nommé le 7 février dernier en remplacement d'Yves Bertucci, le Suisse qui totalise trois succès, quatre nuls et six défaites à la tête des Sang et Or au cours de cette période laisse sa place d'entraîneur à son adjoint, Arnaud Cormier. Comme il l'explique dans un communiqué paru sur le site officiel du club, Jeandupeux "cumulait le poste avec (s)mes responsabilités de conseiller du Président en charge de la politique sportive globale et du recrutement." Pour l'homme de confiance du président sarthois, Henri Legarda, "il est impossible de mener de pair durant la fin du championnat, les deux objectifs sportifs majeurs de la fin de saison. C'est la raison pour laquelle nous avons décidé de confier le groupe Ligue 1 à Arnaud Cormier pour une mission fixe lors des quatre derniers matches du championnat."Assurer le maintienLe nouveau technicien part donc pour une mission limitée dans le temps jusqu'au terme de la saison avec pour objectif de sauver la place du Mans dans l'élite. Pur produit du club, Cormier était à la tête des jeunes Manceaux lors de leur victoire en Coupe Gambardella face à Nîmes (2-0) en 2004. Adjoint en équipe première depuis 2005, le promu, qui a donc secondé Bertucci et Jeandupeux depuis le début de la saison, connaît bien son équipe et ne va pas être dépaysé puisque son adjoint sera...Yves Bertucci.Lors de la conférence de presse précédant la réception du PSG mercredi, le jeune technicien, 33 ans, a évoqué ses projets pour la fin de saison: "Nous savons qu'il nous reste des points à grappiller jusqu'à la fin". Avec 38 points au compteur, le MUC n'est plus très loin d'un maintien en Ligue 1, qui pourrait être assuré dès mercredi en cas de succès face aux Parisiens.