Coquelin: "J'aspire à jouer davantage"

  • A
  • A
Coquelin: "J'aspire à jouer davantage"
Partagez sur :

Francis Coquelin a vécu un début de saison intéressant à Arsenal. Après une saison pleine avec Lorient, il a profité des blessures pour jouer avec les Gunners. Malheureusement, les retours des habituels tauliers lui barrent désormais la route vers une éventuelle titularisation. Désireux de trouver du temps de jeu, il est prêt à patienter jusqu'au mois de décembre. S'il ne joue pas davantage, il songera à aller voir ailleurs.

Francis Coquelin a vécu un début de saison intéressant à Arsenal. Après une saison pleine avec Lorient, il a profité des blessures pour jouer avec les Gunners. Malheureusement, les retours des habituels tauliers lui barrent désormais la route vers une éventuelle titularisation. Désireux de trouver du temps de jeu, il est prêt à patienter jusqu'au mois de décembre. S'il ne joue pas davantage, il songera à aller voir ailleurs. Pourquoi avoir fait le choix de revenir à Arsenal ? Quand je suis revenu de la Coupe du monde il y avait pas mal de blessés donc le coach a fait appel à moi. J'en ai discuté avec mes proches et mon agent et on avait décidé de rester jusqu'en décembre et d'essayer de grappiller du temps de jeu. En début de saison, je ne pouvais pas me plaindre car j'ai pas mal joué, j'ai joué des gros matches comme lors de la défaite contre Manchester United ou contre Tottenham mais c'est moins le cas en ce moment même si j'ai joué en Coupe. Je sors d'une saison pleine avec Lorient et j'aspire à jouer davantage. Je continue à travailler, j'ai été sélectionné avec les Espoirs, on verra bien ce qui se passera en décembre. Comment gérez-vous justement le fait d'avoir fait une saison pleine, d'avoir joué en début d'exercice avant que les portes ne se referment ? Ce n'est pas facile, je continue à travailler dur à l'entraînement pour me montrer. Ensuite, le coach fait ses choix et il faut les respecter. Après, je reviens de Lorient où j'avais beaucoup joué, j'ai envie de jouer. Je verrai en décembre. En attendant vous emmagasinez de l'expérience. Oui, c'est clair, je suis au milieu de grands joueurs et j'apprends beaucoup au quotidien. Après, il y a les entraînements et le terrain le week-end... C'est clair qu'en ce moment, c'est ce qu'il me manque, je suis forcément un peu déçu. "Si ce n'est pas possible à Arsenal, j'irai ailleurs" Quelles sont les différences entre les championnats de France et d'Angleterre ? Le championnat anglais est réputé assez physique, il y a une plus grande intensité en Angleterre qu'en France, c'est la principale différence. Mais je ne souhaite pas dévaloriser le championnat de France qui est un très bon championnat, j'y ai joué la saison dernière et j'ai beaucoup appris. En revenant en Angleterre après une saison en France, je me sens plus fort. Vous parlez du mois de décembre mais quelle serait la solution ? Un prêt ? Je trouve que c'est difficile de se faire prêter en décembre, il faut s'acclimater et tout... Il faudra voir, il y aura des discussions avec le club et on verra de ce qui sera décidé en concertation avec mes proches. J'aspire à jouer et si ce n'est pas possible à Arsenal, j'irai ailleurs. Comment le groupe a-t-il vécu les départs de joueurs importants comme Fabregas ou Nasri ? C'est clair qu'il y a eu de gros départs mais il y a également eu des joueurs pour les remplacer. Il y a eu un temps d'adaptation pour qu'ils s'acclimatent bien au groupe. On a vu lors des derniers matches que ça allait de mieux en mieux. Maintenant qu'ils ont trouvé les automatismes, on reste sur une belle série, ça fait longtemps qu'on n'a pas été battus, on voit que ça commence à prendre. Que manquait-il en début de saison ? Il y a eu un recrutement tardif donc ça a été compliqué de trouver les automatismes maintenant les joueurs commencent à se connaître et donc l'équipe joue de mieux en mieux. Arteta connaissait déjà bien le championnat mais ce n'était pas le cas de Mertesacker ou Gervinho, là il commence à trouver sa pleine mesure, il apporte beaucoup au groupe comme on peut le voir à travers ses statistiques. Les objectifs d'Arsenal ont-ils évolué ces dernières semaines ? On est relancés, peut-être pas dans la course au titre mais au moins dans la course à la Ligue des champions. L'objectif principal c'est vraiment la qualification directe pour la Ligue des champions. On espère y réaliser un beau parcours cette saison même s'il y a de belles équipes.