Coppel: "Super nerveux"

  • A
  • A
Coppel: "Super nerveux"
Partagez sur :

Engagée sur son premier Tour de France, l'équipe Saur-Sojasun découvre pas à pas la Grande Boucle. Mardi à l'occasion de la quatrième étape, les coureurs de Stéphane Heulot avaient rendez vous avec l'un des premiers grands temps forts de cette édition 2011: l'arrivée à Mûr de Bretagne.

Engagée sur son premier Tour de France, l'équipe Saur-Sojasun découvre pas à pas la Grande Boucle. Mardi à l'occasion de la quatrième étape, les coureurs de Stéphane Heulot avaient rendez vous avec l'un des premiers grands temps forts de cette édition 2011: l'arrivée à Mûr de Bretagne. Les jours se suivent et ne se ressemblent pas pour Saur Sojasun sur les routes du Tour. Après un premier jour difficile marqué par la chute de plusieurs coureurs dont son leader Jérôme Coppel, un contre la montre par équipes plutôt réussi où l'équipe a limité la casse par rapport aux grandes écuries et une première arrivée au sprint encourageante avec la dixième place de Jimmy Engoulvent, les troupes de Stéphane Heulot avaient rendez vous mardi avec la montée de Mûr-de-Bretagne. Cette quatrième étape n'avait d'ailleurs pas commencé sous les meilleurs auspices pour la formation française avec la chute de Laurent Mangel, survenue lors du parcours du départ fictif en même temps que le leader de la Lampre Damiano Cunego. Ce dernier s'est accroché pour finir l'étape mais a été conduit aux urgences de l'hôpital de Lorient dès son arrivée pour passer des examens. De son côté, Jérôme Coppel peut s'enorgueillir d'avoir fini avec seulement 25 secondes de retard sur Cadel Evans, Alberto Contador et consorts. "C'était une journée difficile avec la pluie, la vitesse, les petites routes. C'était super nerveux toute la journée sans temps morts. Dans le final, je me suis accroché comme j'ai pu et j'ai terminé juste derrière le premier groupe. Mes coéquipiers m'ont bien aidé, dont Arnaud Coyot qui m'a protégé toute la journée, mais quand les favoris ont attaqué je n'ai pas pu suivre. Je n'étais pas le seul puisque Rein Taaramae (Cofidis) et Nicolas Roche (AG2R) ont aussi un peu coincé", a confié le jeune coureur. Mercredi sera une nouvelle journée éprouvante pour les Saur Sojasun avec l'étape Carhaix Cap Fréhel au cours de laquelle le vent promet d'être au rendez vous dans le final. Jimmy Engoulvent et Jonathan Hivert espèrent bien être dans le bon wagon.