Contador, "un exemple de propreté"

  • A
  • A
Contador, "un exemple de propreté"
@ REUTERS
Partagez sur :

CYCLISME - Alberto Contador a décidé de faire appel après avoir été suspendu pendant un an.

Alberto Contador est resté droit dans se bottes. Le coureur de la Saxo Bank a poursuivi sa stratégie de défense. "Je ne me suis jamais dopé", a-t-il expliqué vendredi en conférence de presse. L'Espagnol est prêt à tout pour prouver son innocence et va faire appel de la sanction à son encontre. Il a été suspendu un an par la Fédération espagnole de cyclisme pour après avoir été contrôlé positif au clenbutérol lors du dernier Tour de France.

"Je suis un exemple de propreté"

Le feuilleton Contador est loin d'être terminé. Vendredi, il est apparu très sûr de lui. "Je ne me suis jamais dopé, je suis un exemple de propreté", a-t-il souligné devant la presse. Le triple vainqueur du Tour de France s'est toujours défendu en affirmant avoir été victime d'une contamination alimentaire. Il persiste et signe : "je vais faire appel, où ce sera nécessaire, pour défendre mon innocence jusqu'au bout".

En compagnie de Bjarne Riis, son manager sportif et de son avocat, il s'est expliqué pendant un peu moins d'une heure devant la presse au Gran Hotel de Puigpunyent, tout près de Palma de Majorque. Alberto Contador va travailler avec ses "avocats pour que justice soit faite". Il va donc faire appel de sa suspension devant le Tribunal administratif du sport (TAS).

Il n'abandonnera pas le cyclisme

Pendant un temps, Contador avait évoqué la possibilité d'arrêter sa carrière s'il été suspendu. Vendredi, il a totalement abandonné cette idée. "Même si la sanction est confirmée, je n'abandonnerai pas le cyclisme", a précisé le leader de la Saxo Bank.