Contador soupçonné de transfusion

  • A
  • A
Contador soupçonné de transfusion
@ REUTERS
Partagez sur :

Les tests révèlent des traces de résidu plastique, renforçant la piste d'une transfusion.

Les échantillons sanguins du coureur cycliste Alberto Contador prélevés pendant le Tour de France cycliste 2010 intriguent. Outre des traces de clenbutérol, un produit interdit, les analyses sanguines de l’Espagnol ont mis au jour des traces de résidus plastiques, mettant les laboratoires sur la piste des possibles transfusions sanguines.

“Les scientifiques du laboratoire de Cologne y ont retrouvé des résidus plastiques semblables à ceux que l'on retrouve après une transfusion sanguine et qui proviennent de la poche plastique qui recueille le sang prélevé“, affirme Lequipe.fr, qui émet l’hypothèse d’une transfusion sanguine réalisée “durant la journée de repos du 21 juillet à Pau“.

La piste d’une auto-transfusion

Cette nouvelle révélation alimente un peu plus les doutes sur les affirmations d’Alberto Contador. Ce dernier a notamment justifié la présence de clenbutérol dans son sang par la consommation de viande espagnole qui pourrait contenir le fameux produit dopant.

La présence de résidus plastiques met les enquêteurs sur une nouvelle piste, celle d’une auto-transfusion, une pratique encore difficile à détecter. “Cela pourrait signifier que le coureur espagnol aurait prélevé son sang à un moment où il prenait du clenbutérol pour se le réinfuser le 21 juillet“, avance ainsi Lequipe.fr.

Contador “prêt à se faire couper les 2 mains“

Le coureur espagnol a assuré jeudi soir ne "jamais avoir pris de produits illicites" et "être prêt à se faire couper les deux mains" pour convaincre ceux qui pensent le contraire. En attendant l’Union Cycliste Internationale a décidé de suspendre provisoirement le coureur, dans l’attente de nouveaux éléments.

"Ce que je veux dire, c'est que je vais de l'avant en disant la vérité. On peut me poser toutes les questions, je suis disposé à y répondre. Je ne me suis jamais défilé," a asséné le triple vainqueur du Tour de France (2007, 2009, 2010) qui a précisé que depuis "plus d'un mois", il ne dormait pas.