Contador: "Soulagé et heureux"

  • A
  • A
Contador: "Soulagé et heureux"
Partagez sur :

Mardi a été une bonne journée pour Alberto Contador. La Fédération espagnole de cyclisme a officialisé l'acquittement de l'Espagnol qui était sous la menace d'une suspension d'un an pour dopage. S'il n'est pas à l'abri d'un appel de l'Union cycliste international devant le Tribunal arbitral du sport, le Madrilène peut d'ici là reprendre la compétition, dès ce mercredi sur le Tour d'Algarve.

Mardi a été une bonne journée pour Alberto Contador. La Fédération espagnole de cyclisme a officialisé l'acquittement de l'Espagnol qui était sous la menace d'une suspension d'un an pour dopage. S'il n'est pas à l'abri d'un appel de l'Union cycliste international devant le Tribunal arbitral du sport, le Madrilène peut d'ici là reprendre la compétition, dès ce mercredi sur le Tour d'Algarve. L'information relayée lundi par la presse espagnole a été confirmée mardi par la Fédération espagnole de cyclisme qui a officialisé avoir blanchi Alberto Contador, suspendu à titre conservatoire depuis le mois d'août à l'annonce du résultat positif d'un contrôle effectué pendant le Tour de France 2010, à Pau, lors de la deuxième journée de repos. L'Espagnol a toujours clamé son innocence en affirmant que les traces infimes de clenbutérol retrouvées dans son organisme provenaient d'une viande consommée quelques jours avant son troisième sacre sur la Grande Boucle. Dans un communiqué publié sur le site internet de sa nouvelle équipe Saxo-Bank, le Madrilène s'est dit "soulagé et évidemment heureux" de la décision. "Ces mois ont été très stressants pour moi", explique-t-il. Son avocat Andy Ramos ne cachait pas sa joie devant la presse. "Justice a été faite, a-t-il réagi. L'UCI va étudier la décision. Nous n'avons aucune raison de faire appel. Nous espérons que l'UCI ne fera pas appel", a-t-il ajouté. L'Union cycliste internationale a désormais un mois pour porter l'affaire devant le Tribunal arbitral du sport (TAS). Mais dans ce dossier très épineux, les avocats de la grande instance du cyclisme vont devoir très bien préparer leur affaire s'ils ne veulent pas se faire débouter par le TAS. Riis: "Cette décision est une preuve..." En attendant, Contador est de nouveau un coureur cycliste en mesure d'exercer sa profession. Sauf contretemps, il sera même au départ dès ce mercredi du Tour d'Algarve, une épreuve dont il a l'habitude de se servir pour débuter la saison. Une nouvelle qui fait évidemment le bonheur de Bjarne Riis, son nouveau directeur sportif. "Cette décision est une preuve que les autorités compétentes ne trouvent pas de motifs permettant de croire qu'Alberto s'est intentionnellement dopé", s'avance quelque peu le Danois, vainqueur déchu du Tour 1996 pour prise d'EPO. Reste que si l'UCI ne décide pas de faire appel, ce qui serait étonnant, ou bien que le TAS donne raison à la fédération espagnole de cyclisme toujours prompte à défendre ses coureurs, c'est le paysage de la saison 2011 qui s'en retrouverait changé. Contador serait en effet autorisé à prendre le départ du Tour de France en juillet prochain. Et son duel avec Andy Schleck, dont les bases ont bien été posées sur les routes de l'Hexagone l'an dernier, pourrait repartir de plus bel...