Contador prend un an

  • A
  • A
Contador prend un an
Partagez sur :

La Fédération espagnole de cyclisme a infligé une année de suspension à Alberto Contador après son contrôle positif au clenbutérol durant le Tour de France l'été dernier. Cette sanction, attendue depuis plusieurs jours, est tombée ce mercredi soir. Le coureur madrilène est aussi déchu de sa victoire sur la Grande Boucle obtenue en 2010. Andy Schleck récupère donc les lauriers.

La Fédération espagnole de cyclisme a infligé une année de suspension à Alberto Contador après son contrôle positif au clenbutérol durant le Tour de France l'été dernier. Cette sanction, attendue depuis plusieurs jours, est tombée ce mercredi soir. Le coureur madrilène est aussi déchu de sa victoire sur la Grande Boucle obtenue en 2010. Andy Schleck récupère donc les lauriers. Le verdict est tombé. Alberto Contador a été suspendu un an par la Fédération espagnole de cyclisme pour son contrôle positif au clenbutérol lors du Tour de France l'été dernier, rapporte ce mercredi soir le quotidien El Pais, sans préciser de source. Le comité des compétitions de la Fédération a validé la sanction et l'a annoncé au coureur madrilène, qui dispose de dix jours pour faire appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS). Conséquences de cette décision, Contador ne pourra pas être au départ de la Grande Boucle le 2 juillet prochain en Vendée, mais il perd aussi sa victoire acquise en 2010 devant Andy Schleck. La Fédération espagnole ne publiera pas de communiqué officiel avant une dizaine de jours. Mais le désormais double vainqueur du Tour de France est libre de communiquer. Son manager chez Saxo Bank-Sungard, Bjarne Riis, devrait s'en charger pour lui puisqu'il a programmé une conférence de presse vendredi à Majorque, où s'entraînent Contador et sa nouvelle équipe depuis quelques jours. C'est donc un coup dur pour le Madrilène, qui a toujours clamé son innocence dans cette affaire en soutenant la thèse de la contamination alimentaire. Selon ses dires, il aurait mangé de la viande avariée rapportée d'Espagne, qui contiendrait du clenbutérol. Par ailleurs, l'Union cycliste internationale (UCI) et l'Agence mondiale antidopage (AMA) peuvent également faire appel de cette sanction devant le TAS, si elles ne la jugent pas appropriée. Habituellement, les coureurs suspendus pour dopage avéré écopent de deux années de suspension, comme ce fut le cas pour Ivan Basso et Alexandre Vinokourov. La Fédération espagnole a préféré réduire la peine de moitié, considérant involontaire la prise de clenbutérol. Suspendu provisoirement depuis le mois de septembre, Contador a donc déjà purgé une partie de sa sanction. Si celle-ci venait à être doublée par le TAS, le coureur espagnol avait laissé entendre qu'il mettrait un terme à sa carrière. Bjarne Riis, qui avait enrôlé Contador avant que l'affaire n'éclate au grand jour, s'est déjà mis à la recherche d'un leader de substitution et penserait sérieusement à Jürgen Van den Broeck, le Belge de la formation Omega Pharma-Lotto, cinquième du Tour de France 2010.