Contador, le Tour tranquille ?

  • A
  • A
Contador, le Tour tranquille ?
Partagez sur :

Alberto Contador pourrait vivre une préparation au prochain Tour de France plus sereine. Selon la presse espagnole, la date de son audition par le Tribunal du Sport, suite à son contrôle anormal sur la dernière Grand Boucle, pourrait être reporté à mi-juillet... au mieux. De quoi largement prendre le départ de l'édition 2011 alors que l'organisateur souhaitait une décision rapide. Le feuilleton se poursuit.

Alberto Contador pourrait vivre une préparation au prochain Tour de France plus sereine. Selon la presse espagnole, la date de son audition par le Tribunal du Sport, suite à son contrôle anormal sur la dernière Grand Boucle, pourrait être reporté à mi-juillet... au mieux. De quoi largement prendre le départ de l'édition 2011 alors que l'organisateur souhaitait une décision rapide. Le feuilleton se poursuit. Le flou. Voilà comment caractériser la situation du dossier Contador. Mis en cause pour un contrôle "anormal" (soit en deçà des doses qualifiant un contrôle de positif) au clenbutérol sur le dernier Tour de France, l'Espagnol ne connaît toujours pas sa sanction éventuelle. Blanchi par sa fédération, l'actuel leader du Giro avait vu l'UCI demander l'arbitrage du tribunal arbitral du sport (TAS). Un jugement qui nécessitait l'audition du nouveau protégé de Bjarne Riis. Depuis des mois, la date de cette audition catalysait l'attention. L'organisateur du Tour avait expressément demandé que tout soit réglé avant le 2 juillet, moment du départ de l'édition 2011 en Vendée. La date du 8 juin avait été maintes fois avancé. Une audition pas avant mi septembre ? Ce jeudi, la donne a brusquement changé. Le porte-parole de Contador a confirmé un probable report. "Il est clair que les dates des 6, 7 et 8 juin pour l'audition ne sont plus applicables. Il n'est pas même sûr du tout que l'audition ait lieu avant le Tour de France", a ainsi déclaré Jacinto Vidarte alors qu'un calendrier allant de la mi-juillet (soit au milieu du Tour !) à fin septembre est évoqué par les médias espagnols. "Il y aura la semaine prochaine une réunion qui fixera provisoirement des dates possibles pour l'audition", a ajouté ce proche de Contador. Une déclaration que ni le TAS ni l'UCI n'ont souhaité commenté mais qui serait dû à une demande des avocats du coureur, en attente de la fourniture de documents visant à servir la défense d'Alberto Contador qui s'appuie toujours sur la consommation, pendant une journée de repos, d'une viande contaminée importée d'Espagne. Autorisé à courir dans l'attente d'une décision qui pourrait le suspendre pour une durée de deux ans, le triple vainqueur du Tour pourrait donc participer tranquillement à la prochaine édition. Pas sûr que cela ravisse l'organisateur ni ne serve les intérêts d'une Grande Boucle qui pourrait donc une nouvelle fois être marquée par le sceau du soupçon, des doutes et des questions...