Contador étend sa panoplie

  • A
  • A
Contador étend sa panoplie
@ Reuters
Partagez sur :

CYCLISME - L'Espagnol s'aligne sur Liège-Bastonne-Liège.

CYCLISME - L'Espagnol s'aligne sur Liège-Bastonne-Liège. Pour une centaine de mètres, Alberto Contador n'a pas raflé la mise mercredi sur la Flèche Wallonne. Il aura manqué à l'Espagnol, qui s'alignait pour la troisième fois sur la course après 2006 et 2007, un poil de résistance dans les dernières pentes du mythique Mur de Huy. Coiffé par Cadel Evans et Joaquin Rodriguez, le double vainqueur du Tour de France a tout de même accroché le podium. Pas mal pour un coureur habitué à cibler les grandes épreuves par étapes et beaucoup moins les grandes courses d'un jour. Mais indéniablement, Contador a la gagne dans le sang. Et lorsque qu'il s'aligne au départ d'une course, c'est rarement pour y faire de la figuration. "Quand je reprends l'entraînement en début de saison, je n'ai qu'une chose en tête, la victoire. J'ai besoin assez tôt d'avoir de gros objectifs", explique-t-il à Reuters. Cette saison, le Madrilène a déjà fait mouche sur le Tour d'Algarve, Paris-Nice et le Tour de Castille-et-Leon. Un vrai cannibale pour qui la préparation au Tour de France ne se résume pas à avaler les kilomètres. "Les victoires sont bonnes pour moi, elles sont excellentes pour le moral de l'équipe, confie-t-il. Si je peux gagner des courses au passage, j'en profite, mais je ne peux pas sacrifier le Tour.""Je suis là pour apprendre" Après la Flèche Wallonne, Contador va s'attaquer dimanche à Liège-Bastogne-Liège. Dans les Ardennes, le chef de file d'Astana répète qu'il est "là pour apprendre." Pour autant, son talent le place très logiquement parmi les candidats à la victoire. Il l'a prouvé sur la Flèche. "Je me sentais bien, alors j'ai tenté ma chance. Je ferai de même dimanche." Dimanche, l'Espagnol pourra compter sur une aide de poids, celle d'Alexandre Vinokourov, inscrit de dernière minute. Vainqueur de l'édition 2005, le Kazakh a démontré cette semaine sur le Tour du Trentin qu'il était de retour en forme. L'ancien banni sera un guide de tout premier choix pour l'Espagnol. Pour faire d'une pierre deux coups, Contador a aussi décidé qu'il resterait un peu dans les parages à l'issue de Liège-Bastogne-Liège. Pas pour visiter, mais pour se donner davantage de chances de gagner le prochain... Tour de France. Il a déjà prévu d'aller rouler sur les pavés qu'il va retrouver lors de la première semaine de la Grande Boucle l'été prochain. "Je vais faire un peu de reconnaissance, dit-il. Et je reviendrai sûrement pour reconnaître le parcours du contre-la-montre à Rotterdam." D'où s'élancera le 3 juillet le Tour de France, la course la plus importante aux yeux de son lauréat 2007 et 2009.