Contador, et maintenant ?

  • A
  • A
Contador, et maintenant ?
@ REUTERS
Partagez sur :

CYCLISME - La Fédération espagnole a décidé de suspendre Alberto Contador pour un an.

Contrôlé positif au clenbutérol lors du dernier Tour de France, Alberto Contador a été sanctionné par la Fédération espagnole de cyclisme à un an de suspension. Une sanction que le coureur espagnol a lui-même confirmé mercredi soir par communiqué. Mais plusieurs questions restent en suspens pour le triple (bientôt double) vainqueur de la Grande boucle. Europe1.fr décrypte pour vous les différentes pistes qui attendent le cycliste ibérique.

La possibilité de faire appel. Après avoir essayé de clamer son innocence pendant plus de trois mois, l’Espagnol est désormais fixé sur son sort. Il dispose maintenant de dix jours pour faire appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS). Avec sa nouvelle équipe, la SaxoBank, Alberto Contador pourrait choisir de plaider "l’absence de faute ou de négligence". Si le TAS retient cette hypothèse, il pourrait être complètement blanchi.

Une sanction plus lourde ? Habituellement, les coureurs suspendus pour dopage avéré écopent de deux années de suspension. Les cyclistes Ivan Basso et Alexandre Vinokourov sont bien payés pour le savoir. Peu importe si Alberto Contador décide ou non de faire appel, d’autres parties disposent de cette possibilité. L'Union cycliste internationale (UCI) et l'Agence mondiale antidopage (AMA) peuvent également faire appel de cette sanction devant le TAS, si elles ne la jugent pas appropriée. Dans ce cas précis, les deux instances internationales pourraient demander le tarif "syndical" et réclamer deux ans de suspension.

Les conséquences. Une première question s’impose : Alberto Contador pourra-t-il prendre le départ du prochain Tour de France ? Si cette sanction est maintenue, il ne portera pas le maillot jaune d’ancien leader le 2 juillet prochain en Vendée. Mais les conséquences pourraient être plus graves. Si la sanction est maintenue, le coureur de la Saxo Bank perdra également sa victoire sur le Tour 2010, au profit du Luxembourgeois Andy Schleck. Comme sa suspension a démarré le 24 août dernier, Contador ne prendrait pas non plus le départ du Tour d’Espagne.

Le futur de Contador. Empêtré dans cette affaire de dopage, le coureur espagnol avait évoqué il y a quelques semaines la possibilité de mettre un terme définitif à sa carrière s’il était sanctionné. Mercredi soir, juste après l’annonce de cette sanction, il n’a pas souhaité faire de commentaire, indiquant qu’il "voulait juste se concentrer sur son travail". Son manager sportif chez Saxo Bank, Bjarne Riis, a programmé une conférence de presse vendredi à Majorque. On devrait donc très rapidement en savoir davantage sur l’avenir d’Alberto Contador.