Contador, comme si de rien n'était

  • A
  • A
Contador, comme si de rien n'était
Partagez sur :

L'UCI a décidé de ne pas lâcher Alberto Contador, mais l'Espagnol aussi n'est pas près de renoncer. Alors que l'instance internationale fait appel après le blanchiment de son contrôle positif au clenbutérol, le coureur de la Saxo Bank a remporté ce dimanche le Tour de Catalogne. De son côté, Samuel Dumoulin a gagné la dernière étape dans les rues de Barcelone.

L'UCI a décidé de ne pas lâcher Alberto Contador, mais l'Espagnol aussi n'est pas près de renoncer. Alors que l'instance internationale fait appel après le blanchiment de son contrôle positif au clenbutérol, le coureur de la Saxo Bank a remporté ce dimanche le Tour de Catalogne. De son côté, Samuel Dumoulin a gagné la dernière étape dans les rues de Barcelone. Quelques semaines après le Tour de Murcie, Alberto Contador a remporté dimanche sa plus belle victoire de la saison 2011 en s'imposant dans le Tour de Catalogne malgré les développements de l'affaire le concernant. Cette semaine, l'Union cycliste international (UCI) a choisi de faire appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) de la décision de la Fédération espagnole de le blanchir de son contrôle positif au clenbutérol lors du Tour de France 2010. Un nouveau rebondissement qui ne l'a pas empêché de rester concentré sur la course et de conserver le maillot de leader jusqu'à l'arrivée à Barcelone. "Je ne cours pas pour donner une réponse à qui que ce soit. J'ai toujours couru pour gagner à 100%", a déclaré Contador dans la cité catalane. En attendant un nouveau jugement, qui interviendra en juillet prochain au plus tard, le coureur de la formation Saxo Bank-Sungard continue sa préparation pour le Tour d'Italie (du 7 au 29 mai), auquel il a décidé de participer. Et ses sept jours de course sur le Tour de Catalogne l'ont rassuré sur son état de forme: "Lors des quatre derniers jours, il y a eu des attaques continuelles et j'ai dû y répondre moi-même. C'est une excellente façon de me préparer pour le Tour d'Italie." Contador, l'un des sept vainqueurs du Tour de France à s'être imposé en Catalogne, a ajouté: "Cette course est l'une de celles que je voulais vraiment. Elle est très prestigieuse." Et l'une des plus difficiles selon lui: "J'en ai couru d'autres avec davantage de montagnes mais qui m'ont paru plus faciles." Leader depuis mercredi et sa victoire en Andorre, l'Espagnol a conservé la tête du classement général avec 23 secondes d'avance sur l'Italien Michele Scarponi (Lampre) et 35 sur l'Irlandais Daniel Martin (Garmin). L'ultime étape entre Parets del Valles et Barcelone a été remporté au sprint par Samuel Dumoulin devant le Colombien Rigoberto Uran (Sky) et le Belge Kenny Dehaes (Omega Pharma-Lotto). Le coureur de la Cofidis a donc décroché sa deuxième victoire en trois jours puisqu'il avait triomphé au terme de la cinquième étape à Tarragone vendredi. Dumoulin compte désormais quatre victoires depuis le début de la saison, lui qui s'était déjà imposé sur l'Etoile de Bessèges et le Tour du Haut-Var.