Contador comme en 2009 ?

  • A
  • A
Contador comme en 2009 ?
@ Reuters
Partagez sur :

TOUR DE FRANCE - Le double vainqueur de la Grande Boucle rêve d'un troisième succès.

TOUR DE FRANCE - Le double vainqueur de la Grande Boucle rêve d'un troisième succès. Sans renier son statut de favoris à la victoire sur le Tour de France 2010, Alberto Contador mesure que cette année encore, la victoire sur la plus grande épreuve cycliste au monde ne sera pas une promenade de santé. L'Espagnol, qui a suivi une préparation conforme à celle suivie en 2009, prend le départ de la Grande Boucle avec beaucoup de certitudes mais également quelques interrogations: du départ en pays batave jusqu'aux sommets pyrénéens en passant par les étapes alpines, rien ne sera facile pour le sociétaire de l'équipe Astana. En suivant un tableau de marche identique à celui qui l'avait propulsé au sommet du podium du Tour de France en 2009, Alberto Contador s'est appliqué. Tout d'abord en étant présent en début de saison sur les courses printanières (victoires au Tour de l'Algarve, de Castille-et-Leon et sur Paris-Nice) puis en coupant complètement pendant près de deux mois pour reprendre le fil de sa préparation à l'occasion du Dauphiné-Libéré. Une course durant laquelle, le coureur espagnol, a pu montrer qu'il n'avait en rien perdu de sa vitalité. Et pour cause, à l'exception de Janez Brajkovic (Radio Shack), personne n'a pu le suivre dans ses deux victoires d'étape, en particulier celle de l'Alpe d'Huez. Astana une équipe enfin soudée derrière son champion Plus qu'une méthode, une mécanique pour le coureur castillan qui l'avoue lui-même: "Mon programme de courses a été établi en fonction du Tour de France et m'a permis de remporter des victoires". Une mécanique qui l'a poussé à reconnaître les étapes clés de la Grande Boucle: les Polders ventés des Pays-Bas, les pavés du Nord et surtout les ascensions vertigineuses du Tourmalet. Un col pyrénéen justement, où le protégé d'Yvon Sanquer y prédit l'un des grands moments du Tour 2010: "C'est le col du Tour de France que je préfère, c'est le plus mythique et cette année nous l'escaladerons deux fois, la deuxième fois avec une arrivée jugée au sommet. Tout gagner là haut, ce serait beau !". En effet. Alberto Contador, qui a prévu son pic de forme lors de la troisième semaine de juillet pourra disposer, en attendant, d'une équipe entièrement dédiée à sa cause, contrairement à l'an passé, où il dût composer avec Lance Armstrong et Johann Bruyneel, mutins de l'équipe Astana, aujourd'hui partis sous la bannière étoilée de Radio Shack. Pour mener le favoris vers le sacre, pas moins de quatre de ses compatriotes l'accompagneront (David de la Fuente, Jesus Hernandez, Dani Navarro et Benjamin Noval): "Mes équipiers sont loyaux, motivés et veulent absolument me faire gagner un troisième Tour de France". Et surtout le Kazakh Alexander Vinokourov "J'ai également la chance d'avoir à mes côtés Alexandre Vinokourov qui est un grand champion, un maître à courir". On peut le dire, en plus de la forme affichée et de son talent naturel, Alberto Contador a cette fois, toutes les cartes en mains... L'équipe ASTANA: Alberto Contador (Esp), Alexandre Vinokourov (Kaz), David de la Fuente (Esp), Andrey Grivko (Ukr), Jesus Hernandez (Esp), Maxim Iglinsky (Kaz), Dani Navarro (Esp), Benjamin Noval (Esp), Paolo Tiralongo (Ita)