Contador-Armstrong, le duel commence

  • A
  • A
Contador-Armstrong, le duel commence
@ Reuters
Partagez sur :

CYCLISME - Le coureur espagnol défie l'Américain lors du Critérium international 2010.

CYCLISME - Le coureur espagnol défie l'Américain lors du Critérium international 2010. Au coeur d'un calendrier chargé avec le Semaine internationale et le Tour de Catalogne, et juste avant Gand-Wevelgem, le Critérium international, samedi et dimanche, devrait pourtant tenir le haut de l'affiche. De retour en Corse après neuf ans dans les Ardennes, l'épreuve ne sera pas la plus compliquée pour les organismes. Une première étape de 176 km, très vallonnée, autour de Porto-Vecchio et un dimanche avec une étape de 75 km le matin et un Contre-la-montre de 7,7km l'après-midi. Pas forcément de quoi marquer les esprits. Mais à défaut du fond, le Critérium peut se vanter de la forme. Un plateau royal débarque sur l'Ile de Beauté. Au premier rang, on retrouve les ennemis jurés, Alberto Contador et Lance Armstrong, pourtant équipiers l'année dernière, venus se jauger avant le Tour de France. "Leur principal souci en 2009 a été un déficit de communication parce qu'Alberto ne parle pas bien l'Anglais mais je suis sûr qu'il y a entre eux un respect mutuel. Je ne veux pas parler en son nom mais je ne crois pas que ça perturbe beaucoup Lance de retrouver Alberto Contador", confie Alain Gallopin, directeur sportif de RadioShack. Contador favori Pour être plus précis, c'est l'Espagnol qui a modifié son programme de saison. Alors qu'à l'accoutumée les deux hommes prenaient le soin de s'éviter avant juillet, cette année, Contador, après son succès sur le Paris-Nice, a décidé de faire l'impasse sur le Tour de Catalogne au profit du Critérium. Une volonté affichée de montrer au septuple vainqueur du Tour qui est le leader mondial des courses à étapes. Et l'état de forme affiché depuis le début de saison par l'Espagnol, conjugué aux modestes 25e place sur le Tour Down Under et 7e sur le Tour de Murcie du Texan, donnent déjà une idée du résultat final de la course. D'ailleurs, dans la nouvelle équipe RadioSchack, bâtie autour de "Lance", on avance déjà les explications d'une défaite. "Sportivement, RadioShack arrive pour bien figurer avec le groupe mais Lance, qui n'a pas couru depuis le Tour de Murcie, manque de repères. Je pense sincèrement que Contador est imbattable dans ce Critérium international. Je pense qu'il le sera aussi dans la Flèche Wallonne", analyse un Gallopin, bien conscient de la supériorité ibérique depuis le début de saison. Mais dans ce conflit qui déchaine les passions, d'autres coureurs pourront tirer leur épingle du jeu. Les Rabon (Columbia), deuxième l'an passé et vainqueur du Tour de Murcie 2010, Millar (Garmin), 13e sur Paris-Nice, Evans (BMC), très offensif sur le Tirreno Adriatico, et autre Sanchez (Euskaltel) peuvent s'intercaler dans la bataille. Reste également à la forte délégation française de jouer un rôle sur ces deux jours avec Voeckler, Moreau, Moncoutié ou encore Brice Feillu comme possibles trouble-fêtes.