Comment la télé choisit ses sports

  • A
  • A
Comment la télé choisit ses sports
@ Montage REUTERS/MAXPPP
Partagez sur :

DECRYPTAGE - Europe1.fr démêle pour vous la stratégie des chaînes sur les compétitions sportives. 

Plus de 449.000 licenciés* de basket en France, 393.000 pour le handball et 366.000 personnes pratiquent le rugby. Pourtant, deux chaînes (TF1 et France Télévisions) diffusent les matches de la Coupe du monde de Nouvelle-Zélande et aucune télévision de la TNT (télévision numérique terrestre) n’a choisi de retransmettre l’Euro de Basket en Lituanie. Et pourtant, la France, qui a décroché son billet pour les demi-finales jeudi, y brille. Mais c'était sur Canal+.

"TF1, France Télé et M6, des chaînes événementielles"

Pour les abonnés du groupe Canal, aucun problème. Foot, rugby, basket, hand, tennis… Tous les sports sont disponibles. Mais ça se corse pour les téléspectateurs lambda qui souhaitent suivre les exploits de leurs sportifs favoris. "TF1, France Télé et M6 sont des chaînes événementielles", tente d’expliquer Daniel Bilalian, directeur des sports du groupe France Télévisions, joint par Europe1.fr. "On ne retransmettra jamais des championnats dans leur intégralité. On ne retransmet que des événements", comme la finale du Mondial de hand.

Le sport à la télé est régi par les mêmes règles que n’importe quel autre programme. Et le premier commandement directeur reste bien évidemment l’audience. Les chaînes se battent pour le football, sport le plus pratiqué (2,2 millions de licenciés en France*) et le plus populaire. Si la lutte paraît évidente pour le ballon rond, elle l’est beaucoup moins pour d’autres sports comme le rugby, le handball ou le basket.

Miser sur des sports moins populaires reste un choix peut-être trop risqué. Un pari qu’a tenté de faire Direct 8 en diffusant du football féminin. "On a décidé de répondre à un appel d’offres en 2009 lancé par la Fédération française de football", raconte Thierry Cheleman, directeur des sports de Direct 8. "Avec Yannick Bolloré (le frère de Vincent, ndlr), nous avons décidé de prendre ce risque". Avec 3,3 millions de téléspectateurs et 20 % de parts d’audience pour la demi-finale de Coupe du monde de foot féminin entre la France et les Etats-Unis, Direct 8 réalise le record d’audience de la TNT le 13 juillet dernier.

Le rugby préféré au basket

Les fans de basket devront s’y résoudre, pas de match sur les chaînes de la TNT. A moins que la France aille en finale. "Canal + est obligé de remettre sur le marché les droits pour la finale avec la France", explique Daniel Bilalian qui annonce d’ores et déjà que France Télévisions s’est "positionnée sur cet appel d’offres comme nous l’avons fait pour la finale du Mondial de hand". Si la bande à Tony Parker et Joakim Noah avait la bonne idée de se hisser en finale, leurs fans pourraient donc les suivre sur une chaîne de la TNT.

Les fans de basket continuent d'en demander plus. Un groupe de fans a même lancé une pétition pour la création d'une chaîne TV 100 % basket. En vain. Les joueurs eux-mêmes prennent parfois le relais de leurs fans. Après la victoire des Experts au derniers championnats du monde de handball, Nikola Karabatic et Thierry Omeyer avaient fait passé un message en direct du journal de 20h de France 2 pour être diffusés plus souvent.

Et dans ce domaine, France Télé est pourtant un bon élève. Récemment, le groupe a retransmis les championnats du monde de natation, d’athlétisme, de ski et même d’escrime. "Chaque année, on retransmet entre 60 et 80 sports différents à travers les différentes chaînes du groupe", explique Daniel Bilalian. "C’est assez normal puisque nous avons une mission de service public. Nous n’en faisons pas assez mais si nous n’étions pas là, beaucoup de sports peu médiatiques ne seraient absolument pas visibles".

Direct 8 ouvre une nouvelle  porte

Reste que le rugby est moins pratiqué en France et beaucoup plus retransmis à la télé. "Le foot et le rugby sont plus populaires que le hand et le basket", avance l’ancien présentateur du JT d’Antenne 2 et actuel directeur des sports de France Télé. Et de conclure : "n’oublions pas non plus qu’historiquement nous sommes la chaîne du rugby".

Direct 8 a trouvé une nouvelle recette et compte bien poursuivre sur cette lancée. La chaîne de Bolloré a déjà racheté les droits pour les matches qualificatifs de l’Euro 2013 féminin. Mercredi dernier, le match Israël-France, diffusé en prime time, a fait un score plutôt honorable. Aucun supporter dans les gradins mais 765.000 téléspectateurs pour 2,9 % de parts d’audience. "On a trouvé pour une chaîne challenger comme nous des territoires audacieux qui marchent", affirme Thierry Cheleman. Et le basket ou le hand ? un nouveau pari audacieux pour Direct 8 ? "Il n’a pas assez de public pour ces sports en dehors d’une phase finale avec la France", répond-il. Les licenciés et amoureux de ces sports devront donc encore patienter pour s’asseoir sur leur canapé et regarder leurs champions à la télé.

* Des chiffres publiés par l’Insee