Clijsters plus forte que Henin

  • A
  • A
Clijsters plus forte que Henin
@ à gauche
Partagez sur :

TENNIS - La Flamande s'est imposée face à sa compatriote belge en demi-finale à Miami.

TENNIS - La Flamande s'est imposée face à sa compatriote belge en demi-finale à Miami. 12-12, balle jaune au centre ! Depuis leur première opposition «officielle» sur le circuit WTA en quarts de finale du tournoi israélien de Ramat Hasharon en 1998, Justine Henin, qui avait remporté ce premier combat, et Kim Clijsters se sont affrontées à 24 reprises, avec, au terme de ce 24e match remporté jeudi en demi-finales du tournoi de Miami par la Flamande, une égalité parfaite. Les deux ex-retraitées se retrouvaient pour la deuxième fois depuis leur retour, et comme lors de la première, en janvier en finale du tournoi d'ouverture de la saison à Brisbane (6-3, 4-6, 7-6), la partie aura été accrochée, avec une victoire en trois manches de Kim Clijsters (6-2, 6-7, 7-6). Pourtant, on a longtemps cru que celle qui affrontera en finale l'Américaine Venus Williams allait dérouler pour s'offrir sa deuxième finale de la saison, puisqu'elle menait 6-2, 3-0 et balle de break pour prendre le large à 4-0. C'est alors que Justine Henin se décida à sortir de sa torpeur et de revenir dans une partie alors loin d'offrir aux spectateurs floridiens un spectacle de haut niveau (Clijsters commettra en tout 63 fautes directes contre 44 à Henin). Revenue à une manche partout après avoir empoché le tie-break 7-3, la Wallonne haussera ensuite son niveau de jeu en même temps que sa rivale pour un troisième set conforme au potentiel des intéressées et surtout riche en rebondissements, avec de longs échanges de fond de court, des breaks et l'opportunité pour les deux joueuses de plier la rencontre. Prochaine adversaire: Venus Williams Servant à 5-6 contre elle, Kim Clijsters s'est ainsi retrouvée à deux points de perdre la partie, mais la tête de série n°16 a réussi à serrer le jeu quand il le fallait pour maintenir sa compatriote à distance, cette dernière n'étant pas parvenue à se créer de balle de match. A 6-6, le match allait se jouer au tie-break de la troisième manche, attaqué tambour battant par Henin (2-0), mais conclu, comme celui de leur finale de Brisbane, sur le même score de 8-6 en faveur de Kim Clijsters qui, après avoir mené 6-3, pliait la rencontre sur sa quatrième balle de match. A l'arrivée, la Flamande s'ouvre les portes d'une deuxième finale cette année, sa troisième depuis son retour sur les courts l'été 2009. Avec dans sa ligne de mire une Venus Williams qui a vécu une demi-finale plus tranquille, victorieuse en deux manches de Marion Bartoli (6-3, 6-4). Comment s'y prendre pour dominer celle qui a disputé (et gagné) trois finales à Miami (1998-1999-2001) ? En cas de victoire en finale, Clijsters, qui s'est imposée une fois à Miami (2005), ferait comme avec Henin, à savoir qu'elle équilibrerait son bilan avec l'Américaine, qui mène pour l'instant 6-5 dans leurs précédentes confrontations.