Clijsters peut encore mieux faire

  • A
  • A
Clijsters peut encore mieux faire
Partagez sur :

Tête de série n°3, Kim Clijsters s'est qualifiée ce mercredi matin pour les demi-finales de l'Open d'Australie aux dépens d'Agnieszka Radwanska (6-3, 7-6). Mais la Belge a encore eu beaucoup de déchets dans son jeu. A corriger contre Vera Zvonareva, sa prochaine adversaire, qui a éliminé Petra Kvitova (6-2, 6-4).

Tête de série n°3, Kim Clijsters s'est qualifiée ce mercredi matin pour les demi-finales de l'Open d'Australie aux dépens d'Agnieszka Radwanska (6-3, 7-6). Mais la Belge a encore eu beaucoup de déchets dans son jeu. A corriger contre Vera Zvonareva, sa prochaine adversaire, qui a éliminé Petra Kvitova (6-2, 6-4). La victoire, sans plus. Kim Clijsters n'était pas dans un grand jour, ce mercredi, mais elle a assuré l'essentiel contre Agnieszka Radwanska en se qualifiant pour les demi-finales de l'Open d'Australie. Deux sets assez flatteurs (6-3, 7-6 [4]) lui ont été nécessaires pour se hisser dans le dernier carré de ce premier Grand Chelem de la saison. Mais la Belge, touchée à la cuisse gauche, a eu conscience de ses difficultés à faire le jeu. "Tout doit être meilleur, mon service, mon retour. Même si je suis en demi-finales, je n'ai probablement pas joué mon meilleur tennis, a-t-elle déclaré sur le site du tournoi. Mais c'est peut-être une bonne chose. Je me suis battue pour gagner mes points. Parfois, c'est mieux que de gagner ses matches facilement. Je suis restée concentrée, j'ai essayé de ne pas perdre trop d'énergie en étant frustrée." En réalité, le premier set n'a pas été si compliqué que ça pour la Flamande, tête de série n°3. C'est davantage dans la seconde manche qu'elle a dû s'employer. Alors qu'elle menait quatre jeux à deux, Kim Clijsters a vu son adversaire lui sauter au cou sur chaque point accroché et aligner quatre jeux consécutifs. Agnieszka Radwanska a même servi pour le gain de ce deuxième acte, moment choisi par la Belge pour se ressaisir et arracher un jeu décisif. Qu'elle a ensuite remporté sept points à quatre. "J'ai l'impression qu'il y a certaines choses que j'ai vraiment bien faites, a-t-elle apprécié. Mais il y a aussi d'autres moments où je ne me suis pas très bien sentie." Des ajustements qu'elle devra régler contre Vera Zvonareva, sa prochaine adversaire, qui a éliminé assez facilement Petra Kvitova en deux sets (6-2, 6-4). Mais plutôt que de gamberger, Kim Clijsters préfère savourer son retour dans le dernier carré de l'Open d'Australie, quatre ans après sa précédente demi-finale à Melbourne, et se projeter sur son match suivant. "Ça sera dur, a-t-elle reconnu. Il y aura sûrement beaucoup de longs points. Mais j'ai toujours apprécié joué contre elle, j'ai toujours pris beaucoup de plaisir. Ça a toujours été assez physique et c'est le genre de chose auquel vous vous attendez forcément pour une demi-finale." Sa sixième dans ce Majeur.