Clijsters court après le temps

  • A
  • A
Clijsters court après le temps
Partagez sur :

Dix-sept jours. C'est le temps qu'il reste à Kim Clijsters pour être fin prête pour Roland-Garros. De retour de blessure, la Belge a logiquement fait l'impasse sur tous les tournois préparatoires au plus grand rendez-vous de la surface ocre. Ce court laps de temps suffira-t-il à la Flamande pour réaliser un nouveau come-back fracassant ?

Dix-sept jours. C'est le temps qu'il reste à Kim Clijsters pour être fin prête pour Roland-Garros. De retour de blessure, la Belge a logiquement fait l'impasse sur tous les tournois préparatoires au plus grand rendez-vous de la surface ocre. Ce court laps de temps suffira-t-il à la Flamande pour réaliser un nouveau come-back fracassant ? Kim Clijsters est-elle maudite à Roland-Garros ? Alors que l'an passé, la Flamande avait dû renoncer au rendez-vous parisien à cause d'une blessure au pied gauche, c'est cette fois une grave luxation de la cheville droite avec une élongation des ligaments qui pourrait être la cause de son forfait. Mais la Belge vient de reprendre le chemin des courts, déterminée à participer au second tournoi du Grand Chelem de la saison. Seulement voilà, la numéro un belge n'a plus joué depuis sa défaite en quarts de finale à Miami contre Victoria Azarenka le 31 mars, se plaignant déjà du poignet et de l'épaule. Puis, le 9 avril, la numéro deux mondiale se blesse à la cheville au mariage de son cousin Tim. Les éléments se déchaineraient-t-ils sur l'ancienne petite amie de Lleyton Hewitt ? Ce qui est sûr, c'est que cet enchaînement de mauvaises nouvelles n'a pas entamé le moral de la championne, prête à faire son retour sur le circuit. Et question retour en fanfare, Kim Clijsters est une experte. "Ce n'était pas encore un entraînement très intense" En 2009, lorsqu'elle reprend sa carrière après deux ans d'interruption, la Belge remporte l'US Open, en dominant très largement ses adversaires. L'an passé, elle se fait enlever des grains de beauté au pied, mais l'opération se passe mal, provoquant son forfait pour la tournée asiatique. A son retour sur le circuit, la Flamande remporte le Masters à Doha, en battant en finale la numéro un mondiale, Caroline Wozniacki. Peut-on espérer un tel retour à Roland-Garros, sachant qu'elle a déjà disputé deux finales Porte d'Auteuil ? Kim Clijsters doit d'abord retrouver des sensations avant de penser à ses possibles futurs exploits sur terre. Sur son site officiel, elle livre ses premières impressions sur son retour: "Cela va dépendre de beaucoup de facteurs. Est-ce que tout réagit bien après ce premier entraînement ? Et une fois que l'on montera en intensité ? Tout ce que je peux dire, c'est que j'espère que tout va continuer à bien se passer et que je serai suffisamment entraînée pour Paris. Cela fait plaisir de pouvoir reprendre l'entraînement. Cela s'est bien passé, sans douleur. J'ai tapé la balle, il faut voir comment vont réagir le poignet, l'épaule et la cheville. Ce n'était pas encore un entraînement très intense." Toujours est-t-il que si la Belge revient à temps pour Roland-Garros, elle aura fort à faire face à une nouvelle vague de joueuses très talentueuses. Car si l'année 2011 avait commencé sous les meilleurs auspices pour la Belge (victoire à L'Open d'Australie), son absence a profité à certaines joueuses, qui ont pu exprimer toute l'étendue de leur talent, à l'instar de Julia Georges, gagnante du tournoi de Stuttgart face à Caroline Wozniacki. Mais la Flamande a prouvé qu'elle était la reine des grands rendez-vous, ce qui ne sera pas de trop si elle se présente Porte d'Auteuil.