Clichy, la positive attitude

  • A
  • A
Clichy, la positive attitude
@ Reuters
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - Le latéral gauche est ravi de participer au Mondial même sur le banc.

EQUIPE DE FRANCE - Le latéral gauche est ravi de participer au Mondial même sur le banc.Entré en seconde période, dimanche contre la Tunisie, lors du second match de préparation à la Coupe du monde de l'équipe de France (1-1), Gaël Clichy a une nouvelle fois assuré le rôle de remplaçant de luxe du Mancunien Patrice Evra. Le Toulousain a ainsi honoré sa quatrième sélection en Bleu, la première depuis le match de qualification contre l'Autriche (3-1), le 14 octobre dernier au Stade de France. Si le défenseur de 24 ans reste indiscutable en club, sur le flanc gauche des Gunners, son statut de doublure au sein de l'arrière-garde tricolore ne devrait pas lui permettre de gagner beaucoup de temps de jeu en Afrique du Sud. Préféré au Lyonnais Aly Cissokho par Raymond Domenech lors de l'annonce de la liste des 30, puis définitivement dans le groupe des 23 à la suite du forfait inattendu de Lassana Diarra, Gaël Clichy ne devrait en effet qu'assurer le rôle de pompier de service en cas de blessure de son compatriote de Premier League à Manchester United. Un statut qu'il assume pleinement, malgré la forte concurrence imposée par d'autres joueurs plus polyvalents, comme Eric Abidal ou encore Anthony Réveillère. "Je me dis que j'ai la chance de participer à la Coupe du monde et donc tout est positif, souligne Gaël Clichy. Même si j'aspire à être titulaire, je sais que Pat' Evra débutera mais je vais tout donner pour essayer de jouer cinq-dix minutes par ci par là où le coach aura besoin de moi."Un apport offensifUn état d'esprit apprécié par l'encadrement tricolore, et Raymond Domenech en particulier, pour ce joueur dont le parcours relève presque du conte de fée. C'est à Cannes, en 2002, que débute son histoire, lorsque le manager d'Arsenal Arsène Wenger vient frapper à la porte du jeune licencié du club pour lui proposer un contrat de cinq ans outre-Manche. Le discours du coach français séduit le jeune footballeur alors âgé de 18 ans ainsi que ses parents. D'abord remplaçant d'Ashley Cole lors de ses trois premières saison au sein du club londonien, le jeune Clichy ne cessera de gravir les échelons jusqu'à obtenir sa place de titulaire lors du départ de Cole à Chelsea, en 2006. A seulement 21 ans, le défenseur toulousain devient alors LA référence des Gunners à son poste de latéral gauche. Détenteur du record du plus jeune vainqueur du championnat d'Angleterre depuis 2004, Gaël Clichy est ensuite appelé à jouer avec l'équipe de France Espoirs. Avec les Bleuets, il remporte cette même année le Festival International de Toulon, avant d'être convoqué en A pour la première fois de sa carrière le 31 janvier 2008. Son apport offensif auprès des attaquants et son sens du collectif amènent Raymond Domenech à le titulariser le 10 septembre 2008 contre la Serbie (2-1), en match de qualification pour la Coupe du monde. En pleine ascension, le Gunner, qui n'a pas été épargné par les blessures cette saison, au point de voir sa place de n°2 derrière Evra contestée par le Lyonnais Cissokho, pourrait donc bien fouler les pelouses d'Afrique du Sud. En attendant, une chose est certaine, sa positive attitude risque de contaminer le groupe France, pour le plus grand bonheur de ses supporteurs.