Clermont reste à l'affût

  • A
  • A
Clermont reste à l'affût
Partagez sur :

Notre Tour de France des clubs de Ligue 2 nous emmène ce lundi dans le chef-lieu du Puy-de-Dôme, à Clermont-Ferrand, où le Clermont Foot Auvergne 63 s'apprête à disputer sa onzième saison de L2. Souvent en embuscade au classement ces dernières saisons (5e en 2008, 6e en 2010, 7e la saison passée), les hommes de Michel Der Zakarian espèrent décrocher cette saison, pour la première fois de l'histoire du club, une promotion en Ligue 1.

Notre Tour de France des clubs de Ligue 2 nous emmène ce lundi dans le chef-lieu du Puy-de-Dôme, à Clermont-Ferrand, où le Clermont Foot Auvergne 63 s'apprête à disputer sa onzième saison de L2. Souvent en embuscade au classement ces dernières saisons (5e en 2008, 6e en 2010, 7e la saison passée), les hommes de Michel Der Zakarian espèrent décrocher cette saison, pour la première fois de l'histoire du club, une promotion en Ligue 1. La saison dernière Dix, c'est le nombre de points au classement qui séparait la saison dernière Dijon, 3e et promu en L1, et Clermont. Une saison plutôt bonne dans l'ensemble, pour les coéquipiers de Mickaël Fabre, le gardien de l'équipe, qui ont achevé un exercice 2010/2011 à la septième place. Le début de saison a pourtant été très compliqué, avec pas moins de quatre défaites subies lors des six premières journées du championnat (dont un mémorable 0-4 infligé par Sedan), pour deux petits matchs nuls. Les hommes de Der Zakarian ont ensuite joué au yoyo durant de nombreux matches, alternant victoire, nul et défaite. Entre-temps, Clermont quitte la Coupe de la Ligue dès le second tour (2-3 contre Boulogne), puis la Coupe de France en seizièmes de finale (1-3 contre le Stade de Reims). On pense alors que l'hiver va paraître très long aux supporters clermontois, mais leur équipe va se réveiller, et réaliser en décembre une belle série de cinq victoires en six matches, dont une victoire ô combien prestigieuse à Geoffroy-Guichard contre Saint-Etienne en Coupe de France (2-0). La fin de saison va ensuite être des plus compliquée, avec une trop grande accumulation de matches nuls dans la dernière ligne droite pour espérer accrocher la troisième place. En attendant, les supporters peuvent se targuer d'une statistique qui ne trompe pas: lors des six confrontations disputées contre les trois promus en L1 (Evian T-G, Ajaccio et Dijon), Clermont s'est imposé deux fois, pour une seule défaite (0-1 à Ajaccio). Le recrutement Lundi dernier, les supporters de Clermont Foot ont eu le grand plaisir d'apprendre l'arrivée de l'attaquant Jean-François Rivière. En fin de contrat avec l'AC Ajaccio, où il a activement participé à la montée en L1 avec 12 buts inscrits en 35 matches, l'attaquant expérimenté de 34 ans s'est engagé pour deux ans dans l'Auvergne. La saison dernière, le joueur formé à l'AJ Auxerre a obtenu le trophée Etoile d'Or France Football, qui récompense chaque année le meilleur joueur du championnat. Par ailleurs, le club enregistre l'arrivée de six autres joueurs dans son effectif (le gardien Jeannin, les défenseurs Avinel et Jouan, le milieu Moreira, et les attaquants Armand et Dembele). En revanche, ils sont neuf à quitter le navire rouge et bleu (les défenseurs Abdoulaye, Cellier et Erichot, les milieux Chaussidiere, Hamdani et Pinto-Borges, et les attaquants Bottone, Haquin et Privat). Le joueur à suivre Outre Jean-François Rivière, le joueur à suivre cette saison pourrait être le jeune attaquant Mana Dembélé. Âgé de 22 ans, il a fait ses premières armes au Centre de formation du football de Paris (CFFP) avant de signer en 2008 son premier contrat professionnel en faveur de la Berrichone de Châteauroux, où durant deux saisons en L2, il a disputé 26 matchs, et marqué 4 buts (il a marqué son premier but dès sa deuxième apparition). La saison dernière, le natif d'Ivry-sur-Seine a été prêté en National au Chamois Niortais FC, où il disputé 29 matchs, et marqué 6 buts. Cette saison, et après avoir été mis à l'essai à Clermont, l'entraîneur Michel Der Zakarian a décidé de le conserver à titre définitif. Le jeune attaquant devrait ainsi beaucoup apprendre aux côtés d'attaquants expérimentés comme Jean-François Rivière ou Romain Armand. L'entraîneur Ceux qui suivent le football depuis de nombreuses années connaissent sûrement Michel Der Zakarian. Ancien défenseur du FC Nantes - avec qui il a notamment remporté la D1 en 1983 - et de Montpellier, celui qui compte cinq sélections avec l'Arménie s'apprête à connaître sa cinquième saison d'entraîneur. Après une première expérience à Nantes en 2007 en L2, il rejoint en 2009 l'équipe auvergnate de Clermont Foot avec laquelle il espère découvrir cette saison les joies d'une promotion en Ligue 1. L'objectif "L'objectif, c'est de progresser et faire en sorte de jouer les trouble-fête. Maintenant, je suis un compétiteur, je suis là pour gagner, et non pas pour jouer le milieu de tableau." Dès son arrivée au club, Jean-François Rivière a annoncé la couleur: Clermont ne se mettra pas de pression inutile à l'instar des cadors de la L2, et se contentera surtout d'aborder les matches les uns après les autres... sans toutefois se contenter d'un simple rôle de spectateur. La montée n'est donc pas encore envisagée, mais pas non plus réprouvée. L'avis de la rédaction L'équipe du Clermont Foot version 2011-2012, présente toutes les caractéristiques d'un trouble-fête. Les Auvergnats n'ont en effet aucune pression sur les épaules, si ce n'est de faire mieux encore que la saison dernière. Les hommes de Der Zakarian, Jean-François Rivière en tête, veulent jouer la montée en L1, mais savent qu'il s'agit d'un défi des plus compliqués, surtout quand on sait que la L2 abrite cette saison des clubs historiques comme Monaco, Lens, Le Mans, Bastia, Nantes ou encore Le Havre. Clermont ne semble donc pas encore assez solide pour pouvoir rêver à la montée, mais ce club a toutefois tous les atouts en poche pour finir dans les sept ou huit premiers du championnat.