Clermont pour confirmer

  • A
  • A
Clermont pour confirmer
@ Reuters
Partagez sur :

TOP 14 - Clermont-Ferrand remet son titre en jeu en pleine confiance.

TOP 14 - Clermont-Ferrand remet son titre en jeu en pleine confiance. LA SAISON DERNIERE Clermont, enfin champion de France. Après dix échecs en finale, dont trois d'affilée (2007, 2008 et 2009), l'ASM s'est enfin débarrassée de cette étiquette du "loser" en battant l'Usap en finale (19-6) le 29 mai dernier, prenant au passage sa revanche de l'année précédente. Un immense soulagement pour les joueurs, le staff mais aussi pour les Clermontois qui ont célébré ce premier titre dans l'histoire du club avec frénésie. Vern Cotter, l'entraîneur des Jaunards, traduit bien ce sentiment: "Soulagé mais aussi très content. Fier et soulagé car ce titre valide quatre ans de travail, de sacrifices, de détermination. C'est une preuve d'adaptabilité que de rester pendant quatre ans au sommet avant de réussir à décrocher le Brennus." Seule déception peut-être, la défaite au goût amer en quart de finale de la H Cup contre le Leinster (28-29). Brock James, héros malheureux de ce match, a su rebondir pour réaliser une bonne fin de saison et laisser son empreinte sur la finale du Stade de France, épaulé par un Morgan Parra devenu incontournable à la charnière à seulement 21 ans. La malédiction enfin effacée, l'ASM sera désormais attendue sur tous les terrains du Top 14. Un nouveau statut mais toujours le même état d'esprit. "Dans ma tête, j'ai déjà basculé sur la suite. L'appétit vient en mangeant et on a encore envie de faire des choses bien", explique Cotter. LE RECRUTEMENT Soucieux de maintenir la même dynamique que la saison dernière et de surfer sur la confiance engrangée par le titre, les dirigeants clermontois n'ont pas fait de folie sur le marché des transferts. Deux joueurs néo-zélandais ont ainsi complété l'effectif des champions de France, le talonneur Ti'i Paulo et le troisième ligne Sione Lauaki. "Ce sont deux joueurs très, très professionnels. Ils amènent de la sérénité. Ti'i Paulo est un super lanceur en touche, un joueur efficace et il est vraiment très fort en mêlée. Quant à Sione Lauaki, il est surtout connu pour ses charges dévastatrices et sa puissance, mais vous verrez qu'il est aussi très adroit, capable de faire des passes, de décaler un coéquipier", détaille Cotter dans les colonnes de Sud Ouest. Autre arrivée notable, celle de Franck Azéma dans le staff, qui prend en charge les lignes arrières à la place de Joe Schmidt, parti au Leinster. LE JOUEUR A SUIVRE Il est venu à Clermont pour se relancer. Après un début de carrière rondement mené, avec notamment 17 sélections chez les All Blacks (entre 2005 et 2008), Sione Lauaki s'est égaré. Des problèmes extra sportifs, notamment liés à l'alcool, l'ont dévié de sa trajectoire. Mais Cotter croit à la rédemption de son nouveau protégé: "Après avoir passé trois semaines avec Sione, je n'ai aucun doute sur le fait qu'il soit passé à autre chose. Il a laissé cette période de sa vie derrière lui. Il a envie de se reconstruire et de faire autre chose. Il était dans une spirale négative en Nouvelle-Zélande, entouré par de mauvaises personnes. J'ai senti son envie de quitter tout ça, de prendre de nouveau du plaisir sur le terrain avec sa nouvelle équipe et de se construire une nouvelle vie ici à Clermont." Puissant et rapide, Lauaki, âgé de 29 ans, pourrait bien peser sur le poste très technique de n°8, même s'il a souvent fait preuve de maladresse dans son jeu à la main. Le All Black a tout à prouver en Auvergne et cela pourrait faire mal. LE PRONOSTIC DE LA REDAC Depuis le BO, sacré en 2005 et 2006, le champion de France n'est plus parvenu à conserver son titre l'année suivante. Ce sera l'immense challenge de Clermont, forcément très attendu sur les pelouses du Top 14. Le groupe a peu évolué, les dirigeants misent sur la stabilité tout en apportant quelques petites touches à l'effectif. Mais la concurrence sera rude. "Autant l'année dernière il y avait déjà sept ou huit clubs, là on peut encore en rajouter trois de plus...", résume Morgan Parra sur les ondes de RMC. Et une grosse saison, cela veut dire les phases finales en championnat et un bon parcours en H Cup. Une mission à la hauteur du talent et de la détermination des Clermontois.