Clermont ne se retourne pas

  • A
  • A
Clermont ne se retourne pas
Partagez sur :

TOP 14 - L'ASM rend visite à Perpignan, samedi, lors de la 8e journée du Top 14. Un remake de la dernière finale... sauf pour les Auvergnats.

Clermont se déplace, samedi, à Perpignan pour le compte de la 8e journée du Top 14. Un duel aux allures de remake de la dernière finale perdue par les Auvergnats face aux Catalans (13-22). Pourtant, dans les rangs jaunards, le sentiment de revanche n'a pas l'air d'exister.Comme on se retrouve. A l'approche de la huitième journée de Top 14, une affiche retient forcément l'attention. Perpignan, le champion de France en titre, accueille Clermont, son dauphin, samedi au stade Aimé Giral. Des retrouvailles après le succès des Catalans lors de la dernière finale du championnat perdue par les Auvergnats (22-13) en juin dernier.Presque quatre mois plus tard, rien n'a changé et les deux clubs représentent deux des places fortes de l'ovalie tricolore. Preuve en est le classement des deux formations qui occupent les deux premières places du Top 14. L'ASM est actuellement leader avec 25 points au compteur tandis que l'Usap reste à portée de fusil avec trois longueurs seulement de retard. Selon le résultat de samedi, les "Sang et Or" pourrait donc s'asseoir au sommet de la hiérarchie nationale.Audebert : "Un match de poule"Mais cette ambiance de revanche ne sera pas de la partie à en croire les Clermontois. "Ce n'est pas une revanche puisque nous ne serons pas dans les mêmes conditions. C'est un match de poule. On va se déplacer chez le champion de France avec l'intention de faire un gros match. On connaît le contexte et le climat" a réfuté Alexandre Audebert dans les colonnes du site rugby365.fr.Et le troisième ligne des Jaunards de surenchérir : "Perpignan n'a pas été mon leïtmotiv depuis le début de la saison. On se prépare comme si on affrontait n'importe quelle équipe. On sait que c'est le champion de France et qu'on va jouer la première place là-bas. Le contexte se suffit à lui-même sans faire rapport au passé."Si la défaite en finale, la troisième d'affilée, semble oubliée et définitivement reléguée aux oubliettes, les Auvergnats sont bien décidés à se battre pour conserver leur place de leader du Top 14 et ainsi engranger un quatrième succès de rang en championnat.