Clermont, c'est pas encore ça

  • A
  • A
Clermont, c'est pas encore ça
Partagez sur :

Malgré son ambition de briller cette année sur la scène européenne, Clermont a manqué son entrée en lice en H-Cup, samedi, sur la pelouse de l'Ulster. Longtemps en avance au score, les Auvergnats se sont inclinés en fin de match (16-11), sur un essai en contre d'Humphreys, et se compliquent déjà la tâche dans une poule dominée par Leicester.

Malgré son ambition de briller cette année sur la scène européenne, Clermont a manqué son entrée en lice en H-Cup, samedi, sur la pelouse de l'Ulster. Longtemps en avance au score, les Auvergnats se sont inclinés en fin de match (16-11), sur un essai en contre d'Humphreys, et se compliquent déjà la tâche dans une poule dominée par Leicester. Gagner à l'extérieur en Coupe d'Europe est souvent une tâche ardue, et Clermont est bien placé pour le savoir. Sans victoire en Irlande du Nord depuis plus de dix ans, les Jaunards sont encore tombés, en Ulster (16-11), en ouverture de la H-Cup. Rien de catastrophique, évidemment, sur le plan comptable, mais l'ASM espérait mieux démarrer cette compétition qui ne lui réussit que rarement, et dont elle a fait l'une de ses priorités cette année avec un recrutement haut de gamme (Vosloo, Byrne, Skrela, King, Hines et Sivivatu, arrivé simplement ce week-end en Auvergne). "Leicester et l'Ulster sont nos principaux rivaux dans cette poule. Si nous voulons avoir des ambitions, il faudra prendre le meilleur sur ces formations", annonçait cette semaine David Skrela. Pour éviter de se retrouver dans la même situation que l'an passé, quand Clermont avait été éliminé en poules malgré 4 victoires, l'ancien ouvreur toulousain voulait que son équipe décroche cinq succès en six matches afin de s'assurer une place en phase finale. Le joker est déjà brûlé, et pourtant il y avait quelque chose à faire sur la pelouse du quart-de-finaliste de l'édition précédente. Galvanisé par le retour de ses vice-champions du monde (Pierre, Bonnaire, Parra mais aussi Rougerie, longtemps incertain), Clermont démarre la rencontre pied au plancher. Si Parra rate sa première tentative (2e), Rougerie décale Byrne, qui transperce la ligne irlandaise et envoie Nakaitaci concrétiser la domination clermontoise initiale (0-5, 8e). L'entame est idéale, mais la rugosité des locaux dans les rucks aura petit à petit raison des ambitions auvergnates dans le jeu, et la première période se résume à un duel de buteurs : deux partout entre Skrela et Humphries (6-11, 40e). "Quand tu gagnes en Irlande du Nord, tu peux te dire à la fin de la rencontre que tu as fait un très grand match", disait Skrela avant le coup d'envoi. Malheureusement pour l'ASM, la rencontre s'enfonce après la pause dans un faux-rythme qui ne lui sied guère. Le genre de match piège où la moindre erreur se paie cash. Les Auvergnats en commettront bien trop. Sur un en-avant de Pierre, l'Ulster récupère le ballon ; Adam D'Arcy échappe à deux plaquages et crée le décalage, que Humphreys se charge de concrétiser (16-11, 70e). La sanction est lourde, mais méritée car Clermont aurait dû se mettre à l'abri par James, auteur de deux ratés grossiers (59e, 75e). Si l'une de ces deux tentatives avaient fait mouche, la pénalité plein axe obtenue à la 80e minute aurait eu une toute autre saveur... Contre une équipe d'Aironi balayée aujourd'hui par Leicester (12-28), l'ASM n'aura pas le droit à l'erreur le week-end prochain à Marcel-Michelin.