Clermont a fait le boulot

  • A
  • A
Clermont a fait le boulot
Partagez sur :

Sans illusion sur ses chances de se qualifier pour les quarts de finale de la H-Cup, l'ASM a joué le jeu jusqu'au bout en allant s'imposer vendredi, lors de la sixième et dernière journée de la phase de poules, sur la pelouse des Saracens (14-24). Déjà qualifié dans cette poule 2, le Leinster a gagné son quart de finale à domicile en surclassant le Racing-Métro 92 à Colombes (11-36).

Sans illusion sur ses chances de se qualifier pour les quarts de finale de la H-Cup, l'ASM a joué le jeu jusqu'au bout en allant s'imposer vendredi, lors de la sixième et dernière journée de la phase de poules, sur la pelouse des Saracens (14-24). Déjà qualifié dans cette poule 2, le Leinster a gagné son quart de finale à domicile en surclassant le Racing-Métro 92 à Colombes (11-36). Les Auvergnats n'ont plus qu'à patienter et espérer... S'ils ne se font guère d'illusions sur leurs chances d'accéder par miracle aux quarts de finale de la H-Cup, les champions de France en titre, vainqueurs avec le bonus offensif sur la pelouse des Saracens (14-24), ne seront fixés que dimanche, après les derniers matches des poules 5 et 6. Si le Stade Toulousain venait à s'imposer dimanche sur la pelouse des Wasps, les Clermontois seraient assurés d'être reversés en quarts de finale du Challenge européen, repêchés parmi les troisième, quatrième et cinquième meilleurs deuxièmes de la phase de poules de la H-Cup. Pour espérer mieux, il faudrait qu'au moins une de ces quatre équipes, Biarritz qui reçoit Bath, l'Ulster qui se déplace à l'Aironi, Perpignan qui accueille Llanelli ou encore Leicester opposé à Trévise, perde. Un nul de l'un de ces quatre clubs, ou une défaite doublement bonifiée (offensif et défensif), nous obligerait alors à sortir la calculatrice (*). L'ASM est encore en vie et le doit à sa volonté de jouer le coup jusqu'au bout. Quitte à sortir de la compétition, autant le faire la tête haute... Même fortement remaniée, en prévision de la réception du Racing-Métro 92 le week-end prochain en championnat, l'équipe de Vern Cotter a rapidement affiché ses intentions en inscrivant un essai dès la troisième minute par Fofana au terme d'une belle avancée collective (3e, 0-7). Le match est loin d'être gagné pour autant, les Anglais, pour qui le terme "match amical" n'existe pas dans le dictionnaire, prennent l'avantage après deux pénalités de Farrell (21e et 28e) et un essai de Strettle, lancé dans la ligne (32e, 11-7). Et il faut un exploit personnel de Murimurivalu, qui élimine quatre adversaires avant d'être relayé par Floch, pour permettre à Wepener d'inscrire un essai (35e) et à l'ASM de virer en tête à la pause (11-12). Un essai de Lavea, servi par Vermeulen derrière la mêlée, à l'heure de jeu (64e) et un dernier, en toute fin de match, de Paulo poussé par la cocotte auvergnate (78e), au terme d'une seconde période globalement dominée, offrent le point de bonus offensif à Clermont qui conclut la phase de poules avec 19 points à son compteur, et deux défaites, dont la première concédée sur la pelouse du Racing-Métro 92 qui laissera peut-être des regrets aux Auvergnats... sauf miracle ce week-end. Des Franciliens qui quittent la compétition la tête basse, surclassés par le Leinster, venu accrocher le point de bonus offensif à Colombes grâce aux cinq essais inscrits par Nacewa (11e), O'Brien (19e), Sexton (23e et 62e) et O'Driscoll (68e). La province irlandaise, désormais assurée de recevoir en quarts de finale, attend désormais son adversaire. Et si c'était Clermont ? ----------------------------------- (*) Selon le règlement de l'ERC, deux équipes comptant le même nombre de points et n'étant pas rencontrées en phase de poules seront départagées selon les critères suivants, dans l'ordre: le nombre d'essais marqués sur la totalité des matchs de poule ; la meilleure différence de points accumulés sur l'ensemble des matchs de poule ; le club qui a le moins de joueurs expulsés et/ou suspendus sur la totalité des matchs de poule ; tirage au sort en lançant une pièce.