Clerc et Bonnart, nouveaux azuréens

  • A
  • A
Clerc et Bonnart, nouveaux azuréens
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Sans club, les deux latéraux ont signé respectivement à Nice et Monaco.

LIGUE 1 - Sans club, les deux latéraux ont signé respectivement à Nice et Monaco. Alors que le mercato estival s'est achevé le 31 août dernier, certains clubs de Ligue 1 continuent de faire leurs emplettes. C'est notamment le cas de Monaco et Nice, qui ont fait signer deux joueurs libres. Laurent Bonnart s'est en effet engagé ce mardi pour les trois prochaines saisons avec le club de la Principauté, alors que François Clerc a opté pour un contrat de deux ans avec les Aiglons. Des arrivées qui ont tout du bon coup pour les deux clubs azuréens qui ont réussi à attirer deux valeurs sûres de Ligue 1, sans débourser la moindre indemnité, évoluant qui plus est à un poste où les spécialistes sont rares. Cet été, la situation des deux latéraux avait suscité bon nombre d'interrogations dans le petit monde de la Ligue 1. En effet, comment deux joueurs de ce calibre, en pleine force de l'âge – 30 ans pour le premier, 27 ans pour le second, ont pu se retrouver sans club ? Après neuf saisons passées au Mans, club dont il était devenu capitaine, Laurent Bonnart avait signé en 2007 à l'OM, une consécration pour ce joueur de devoir. Mais, après trois saisons pleines avec le club phocéen et un titre de champion de France acquis lors de l'exercice précédent, son contrat ne fut pas renouvelé. Un différend sur le montant de son salaire aurait fait capoter les négociations. Didier Deschamps choisit alors d'engager le jeune espagnol Cesar Azpilicueta, en échange de 7 millions d'euros, pour le remplacer. De retour au Mans, relégué en Ligue 2, où il s'est entraîné avec l'équipe réserve durant tout l'été, Bonnart, un temps courtisé par Lyon, a finalement opté pour le Rocher. Clerc enfin épargné par les blessures ? "C'est un grand plaisir de signer ici, a-t-il confié mardi soir sur le site du club après avoir passé la traditionnelle visite médicale. Dès demain, je vais me mettre au travail pour rattraper le retard et apporter un plus à l'équipe. Je vais tout faire pour bien m'intégrer. J'ai beaucoup d'ambition. Ce groupe a les qualités pour figurer à une très bonne place en championnat. J'ai 30 ans, mais je suis très enthousiaste et prêt à relever ce nouveau challenge". Arrivé en fin de contrat en juin dernier, François Clerc a lui aussi été prié d'aller voir ailleurs par l'Olympique Lyonnais. En concurrence avec Anthony Réveillère dans le couloir droit, le natif de Bourg-en-Bresse avait réalisé deux grosses saisons entre 2006 et 2008 qui lui avaient permis d'être appelé en équipe de France. Apparu à 13 reprises sous le maillot bleu, il avait même été sélectionné par Raymond Domenech dans la liste pour l'Euro 2008. Mais lors de ces deux dernières saisons, le défenseur a joué moins de vingt matches avec l'OL en raison de graves blessures aux deux genoux. Une fragilité qui a poussé les dirigeants rhodaniens à ne pas renouveler son contrat. Les dirigeants niçois n'ont en revanche pas hésité à faire signer pour les deux prochaines saisons le joueur, qui s'entraînait depuis la mi-août avec les Aiglons et semble a priori rétabli. Une prise de risque qui pourrait s'avérer payante. La masse salariale de l'OGCN étant contrôlée par la DNCG, son contrat ne sera homologué que jeudi par l'organisme de contrôle financier des clubs français. Il sera présenté à la presse vendredi.