Clerc cède sa place à Fall

  • A
  • A
Clerc cède sa place à Fall
@ Reuters
Partagez sur :

VI NATIONS - Vincent Clerc est remplacé par Benjamin Fall pour affronter Galles vendredi.

VI NATIONS - Vincent Clerc est remplacé par Benjamin Fall pour affronter Galles vendredi. Placé décidément sous le signe des blessures, le Tournoi du XV de France se poursuivra vendredi, à Cardiff, sans Vincent Clerc qui, mal remis de son entorse à la cheville, s'est ajouté à la longue liste de forfaits des Bleus. Benjamin Fall fait donc sa rentrée dans la peau d'un titulaire, au même titre que Julien Bonnaire, suppléant de Ouedraogo en 3e ligne. L'occasion aussi d'une mise au point définitive de Marc Lièvremont sur l'affaire Bastareaud. "Vincent s'est testé ce matin, on pense que le peu de temps qui nous reste d'ici le match ne lui permettra pas d'être certain à 100 % de son potentiel", a annoncé lundi, en préambule de sa conférence de presse, le sélectionneur tricolore qui a décidé de faire appel au Bayonnais Benjamin Fall pour lui succéder: "Benjamin a réussi un bon match ce week-end, il était logique de le retrouver en tant que titulaire plutôt que Malzieu, qui joue exclusivement à gauche. Il nous paraissait compliqué de le faire débuter sur un côté qu'il ne connaît pas." Son petit phénomène rappelé en sélection, l'Aviron Bayonnais jouera donc une partie de son avenir dans le Top 14 sans cet atout de poids samedi, à l'occasion d'un match en retard à Bourgoin. Une donnée qui n'a pas une seconde pesé dans le choix des entraîneurs, ni donc fait pencher la balance du côté des Toulousains, Heymans ou Médard, qui eux seront au repos ce week-end. "On tient compte de notre problématique, pas celle des clubs, sinon, on ne s'en sortirait pas", lâche l'entraîneur chargé des lignes arrières, Emile Ntamack, droit dans ses bottes. Lièvremont: "Il n'y a pas eu d'histoire entre les joueurs" A cette retouche s'ajoute la seule nouveauté au sein d'un pack intouchable lors de ses deux premières sorties. Privés de Ouedraogo, Lièvremont et son staff offrent ses galons de titulaire à Julien Bonnaire, qui, à Cardiff, honorera une 50e cape. "Il nous paraissait logique que Bonnaire débute compte tenu du rythme et de l'intensité qu'il risque d'y avoir à Cardiff", explique le sélectionneur. Bonnaire, "un joueur plus dynamique, plus plaqueur, plus coureur, plutôt que la puissance de Louis Picamoles", à qui le staff tricolore a préféré Alexandre Lapandry pour débuter sur le banc. Et à la question de savoir si le Toulousain est aujourd'hui puni, une allusion directe au fait que l'absence de Picamoles serait due au retour de Mathieu Bastareaud en sélection, Lièvremont sort de ses gonds, au point de procéder à une mise au point cinglante sur l'affaire, qu'il croyait classée, histoire de crever pour de bon l'abcès. "J'entends que certains d'entre vous s'imaginent encore que nous avons été au courant d'une bagarre entre joueurs, s'emporte-t-il. Il n'en est rien. Huit mois après, je persiste et je mets ma main à couper qu'il n'y a pas eu d'histoire entre les joueurs". Malgré le confort d'une préparation exceptionnelle et un Grand Chelem toujours envisageable, l'ambiance s'est tout à coup glacée au CNR... Le XV de France: Poitrenaud - Fall, Bastareaud, Jauzion, Palisson - (o) Trinh-Duc, (m) Parra - Bonnaire, Harinordoquy, Dusautoir (Cap.) - Nallet, Papé - Mas, Servat, Domingo. Remplaçants: Poux, Szarzewski, Pierre, Lapandry, Michalak, Marty, Malzieu.