Clap de fin pour Oenning

  • A
  • A
Clap de fin pour Oenning
Partagez sur :

La défaite à domicile face à Mönchengladbach (0-1) aura finalement eu raison de Michael Oenning. Arrivé il y a seulement six mois sur le banc d'Hambourg, l'entraîneur allemand paie la crise de résultats dont est victime le club, actuel 18e et bon dernier de la Bundesliga.

La défaite à domicile face à Mönchengladbach (0-1) aura finalement eu raison de Michael Oenning. Arrivé il y a seulement six mois sur le banc d'Hambourg, l'entraîneur allemand paie la crise de résultats dont est victime le club, actuel 18e et bon dernier de la Bundesliga. Sur le site officiel du club, les dirigeants du Hambourg SV ont annoncé le licenciement de Michael Oenning, deux jours après une nouvelle défaite contre Mönchengladbach (0-1). Arrivé en juin dernier, l'entraîneur allemand n'a pas réussi à ramener Hambourg dans les premières places du championnat alors que le club sortait d'une saison 2010-2011 déjà difficile (8e au classement final). Après six journées, les Hambourgeois ont subi cinq défaites et concédé un nul sur leur terrain contre le Hertha Berlin (2-2). Le club hanséatique réalise là le plus mauvais début de saison de son histoire, à égalité avec l'exercice 1972-1973. Malgré un calendrier difficile en ce début de championnat, avec trois déplacements sur les pelouses du Bayern Munich, du Borussia Dortmund et du Werder Brême, le manque de résultats a eu raison de Michael Oenning, déjà contesté avant même l'ouverture de la Bundesliga. Un recrutement catastrophique Il faut dire que ce dernier n'est pas exempt de tout reproche, à commencer par un recrutement catastrophique. Enormément de joueurs de premier plan ont quitté Hambourg cet été, tel que Jonathan Pitroipa (Rennes), Eljero Elia (Juventus) ou encore Ruud Van Nistelrooy (Malaga), tandis que du côté des arrivées, le club allemand a recruté des joueurs non-confirmés. Mancienne, Sala, Bruma, Töre et Rajkovic, tous arrivés de Chelsea, n'ont pas percé dans leur club formateur et se sont tous retrouvés à Hambourg. Un pari risqué et finalement raté pour le club vainqueur de la Ligue des champions 1983 (alors Coupe des champions). C'est donc ce lundi que Michael Oenning a été renvoyé par les dirigeants hambourgeois. Pour le remplacer, Rodolfo Cardoso arrive en intérim. Agé de 43 ans, Cardoso était l'entraîneur de la réserve du Hambourg SV depuis 2009. Il aura tout de suite la pression avec un besoin de points immédiat pour remonter au classement, alors que le club est 18e et dernier de la Bundesliga. Cela commencera par un déplacement à Stuttgart, dès vendredi prochain.