City prêt à lâcher Tevez

  • A
  • A
City prêt à lâcher Tevez
Partagez sur :

Si Roberto Mancini croit encore pouvoir le conserver, l'entraîneur italien a concédé à la télévision anglaise que Manchester City avait trouvé un accord avec les Corinthians pour le transfert de Carlos Tevez. Le club brésilien aurait fait une offre d'environ 50 millions de livres afin de s'assurer le retour de l'attaquant argentin, cinq ans après son départ pour l'Europe.

Si Roberto Mancini croit encore pouvoir le conserver, l'entraîneur italien a concédé à la télévision anglaise que Manchester City avait trouvé un accord avec les Corinthians pour le transfert de Carlos Tevez. Le club brésilien aurait fait une offre d'environ 50 millions de livres afin de s'assurer le retour de l'attaquant argentin, cinq ans après son départ pour l'Europe. Le retour en Angleterre pourrait être de courte durée pour Carlos Tevez. Éliminé avec l'Argentine en quarts de finale de la Copa America (1-1, 4-5 aux tirs au but contre l'Uruguay), un match qu'il a débuté sur le banc avant d'être le seul à manquer son tir au but, l'attaquant serait de plus en plus proche des Corinthians. Tevez a fait part depuis plusieurs jours de son envie de retrouver le continent sud-américain. Ce lundi, les médias anglais annoncent que Manchester City aurait trouvé un accord avec les Corinthians de Sao Paulo pour son transfert. C'est en tout cas ce qu'a confirmé l'entraîneur des Citizens, Roberto Mancini, interrogé par Sky Sports lors de la tournée nord-américaine de son équipe. L'ancien entraîneur de l'Inter a toutefois ajouté: "mais Carlos est toujours un joueur de City". L'Italien, attaché à conserver Tevez au sein de son effectif, s'est fait une raison. Son joueur ne souhaite plus évoluer à City, désirant rentrer en Amérique du Sud où l'attendent ses deux filles. Et si le club mancunien a refusé la semaine dernière une offre de 39 millions de livres, la deuxième salve des Brésiliens aura été convaincante. Selon la BBC, les Corinthians pourraient débourser près de 50 millions de livres, soit environ 57 millions d'euros. Un retour aux sources Une folie que les Paulistes justifieraient par le nouvel élan financier du football brésilien, porté par la proximité de la Coupe du monde 2014. "L'économie du Brésil est en plein boom et il y a un nouveau contrat télévisé qui verse beaucoup d'argent aux clubs brésiliens", explique ainsi le correspondant de la BBC en Amérique du Sud. L'ancien club de Socrates, Garrincha, Dunga ou plus récemment Ronaldo et Roberto Carlos dispose d'une belle enveloppe et d'une situation financière retrouvée après la chute en deuxième division en 2007... due aux difficultés de la fin de l'ère MSI. Une époque dorée dont Carlos Tevez avait été l'une des figures de proue de 2004 à 2006, date de son départ pour West Ham. Dans le sillage de son titre olympique à Athènes avec l'Albiceleste, renforcé par un statut de meilleur buteur du tournoi, "Carlitos" avait explosé au Brésil, menant les Corinthians au titre avant de filer découvrir l'Europe. Cinq ans plus tard, "l'Apache" s'apprête à faire son retour et Manchester City cherche déjà son remplaçant. Son compatriote de l'Atletico Madrid Sergio Agüero serait ainsi sur la short-list de Mancini.