City ne suit plus

  • A
  • A
City ne suit plus
Partagez sur :

Au lendemain des victoires de Manchester United et d'Arsenal, respectivement face à Aston Villa (3-1) et Everton (2-1), Manchester City avait peu de marge de manoeuvre lors de la 25e journée de Premier League. Les Citizens, qui restaient sur une défaite à Aston Villa (1-0), ont concédé le nul sur la pelouse de Birmingham City (2-2), disant certainement adieu là au titre. Ça va mieux en revanche pour Liverpool.

Au lendemain des victoires de Manchester United et d'Arsenal, respectivement face à Aston Villa (3-1) et Everton (2-1), Manchester City avait peu de marge de manoeuvre lors de la 25e journée de Premier League. Les Citizens, qui restaient sur une défaite à Aston Villa (1-0), ont concédé le nul sur la pelouse de Birmingham City (2-2), disant certainement adieu là au titre. Ça va mieux en revanche pour Liverpool. Pas sûr que les Citiziens gardent un bon souvenir de Birmingham. Micah Richards, le solide défenseur de Manchester City, encore moins que ses coéquipiers. Victime d'un choc d'une rare violence avec son coéquipier, le non moins robuste Néerlandais, Nigel de Jong, l'international anglais, touché à la tête, a visiblement perdu connaissance avant d'être évacué sur une civière et sous assistance respiratoire après seulement une demi-heure de jeu. Son équipe était alors tenue en échec par les Blues (1-1). Une heure plus tard, Carlos Tevez et ses partenaires, accrochés par Birmingham City qui se débat pourtant pour ne pas descendre à l'échelon inférieur, quittaient à leur tour la pelouse de Saint-Andrew's la tête basse, où ils ont peut-être dit adieu définitivement au titre. Au lendemain de la victoire de Manchester United face à Aston Villa (3-1), là même où les hommes de Roberto Mancini avaient chuté lors de la précédente journée (0-1), mais aussi de celle d'Arsenal contre Everton (2-1), ce partage des points relègue les Mancuniens à huit longueurs des Red Devils et à trois points des Gunners. Avec déjà un match de plus au compteur... Une bien mauvaise opération alors que Chelsea, vainqueur à Sunderland (4-2), et Tottenham, qui a ramené les trois points de Blackburn (1-0), menacent toujours leur troisième place. Suarez buteur Le coup est d'autant plus difficile à encaisser que les Citizens ont mené à deux reprises au score. D'entrée de jeu, grâce à son buteur argentin, Carlos Tevez qui, servi par David Silva dans la surface, trompe Ben Foster d'une frappe croisée dans un angle fermé (4e, 1-0). Puis avant la pause, sur un coup franc enroulé du gauche d'Aleksandar Kolarov (40e, 2-1), effaçant l'égalisation de Nikola Zigic, opportuniste sur un coup franc de David Bentley au premier poteau (23e). Pour n'avoir pas insisté au retour des vestiaires, Edin Dzeko se montrant notamment très discret, les Mancuniens se feront piéger. Entré en jeu à la pause à la place de De Jong, groggy, Patrick Vieira concède un pénalty sévère que Craig Gardner se charge de transformer (77e, 2-2). Le coup franc de la dernière chance de Kolarov ne fera que frôler le poteau, abandonnant les Citizens à leurs regrets. Ceux des supporteurs de Liverpool, après le transfert tardif de Fernando Torres vers Chelsea, pourraient s'estomper plus vite que prévu. Le départ de l'Espagnol n'a pas entamé le rebond des Reds qui ont signé un deuxième succès consécutif en Premier League aux dépens de Stoke City (2-0). Une victoire acquise grâce à des buts de Raul Meireles (47e) et de Luis Suarez (79e), l'une des recrues hivernale de Liverpool avec Andy Carroll, lequel a lui été présenté à Anfield en attendant de rejoindre l'Uruguayen sur le front de l'attaque. Un duo qui pourrait vite remplacer Torres dans le coeur rouge.