City contrarie (encore) Ben Arfa

  • A
  • A
City contrarie (encore) Ben Arfa
Partagez sur :

Le déplacement de Newcastle à Manchester City, samedi lors de la 12e journée de Premier League, était pour Hatem Ben Arfa l'occasion de recroiser Nigel de Jong, qui lui avait brisé la jambe en octobre 2010. Mais le milieu français, titulaire, n'a pas été à la fête puisqu'il a touché le poteau et provoqué le deuxième penalty accordé aux Citizens, vainqueurs (3-1) et plus que jamais leaders.

Le déplacement de Newcastle à Manchester City, samedi lors de la 12e journée de Premier League, était pour Hatem Ben Arfa l'occasion de recroiser Nigel de Jong, qui lui avait brisé la jambe en octobre 2010. Mais le milieu français, titulaire, n'a pas été à la fête puisqu'il a touché le poteau et provoqué le deuxième penalty accordé aux Citizens, vainqueurs (3-1) et plus que jamais leaders. Plus d'un an après sa double fracture tibia-péroné, Hatem Ben Arfa a recroisé Nigel de Jong sur un terrain. C'était ce samedi après-midi, à Manchester City, où le milieu français débutait un match de Premier League pour la première fois depuis que l'international néerlandais lui avait brisé la jambe. Les deux joueurs auraient pu se revoir juste avant le match, le Citizen en ayant fait la demande, mais le manager des Magpies Alan Pardew a préféré que cette rencontre ait lieu après la rencontre, dans les travées de l'Etihad Stadium. Mais pas sûr que l'ancien Marseillais ait envie de trop s'étendre. Car "HBA" n'a pas pu éviter la sévère défaite des siens (1-3). Pire, il a rejoint les vestiaires frustré d'avoir, à l'heure de jeu, touché le poteau droit de Joe Hart d'une frappe croisée (60e). Frustré, aussi, que ce duel d'invaincus de la douzième journée de championnat se soit joué en quelques secondes seulement, juste avant la pause, alors que les débats étaient jusque-là plutôt équilibrés. Il a fallu une main dans la surface de Ryan Taylor sur une frappe de Mario Balotelli, décelée par l'arbitre, pour que les Toons perdent complètement pied. Le penalty, dont le buteur italien s'est chargé en prenant soin ensuite de chambrer le portier Tim Krul (1-0, 41e), a anéanti les Magpies. Trois minutes plus tard, sur une nouvelle incursion des hommes de Roberto Mancini dans la surface adverse, Ryan Taylor s'est rendu coupable d'une nouvelle bévue en offrant sur un plateau à Micah Richards, qui trainait par-là, le deuxième but du match (2-0, 44e). Un terrible coup de massue pour les partenaires de Yohan Cabaye, qui ont encore souffert en seconde période lorsque Chris Foy a accordé un autre penalty aux Mancuniens, pour une charge de... Hatem Ben Arfa dans le dos de Micah Richards, que Sergio Agüero a transformé (3-0, 72e). La réaction d'orgueil des Magpies, par l'intermédiaire de Dan Gosling (1-3, 89e), sera une maigre consolation. Les Citizens, eux, sont toujours en tête du classement avec cinq points d'avance sur leurs rivaux de United, vainqueurs à Swansea (1-0) grâce à Javier Hernandez.