City armé à blanc

  • A
  • A
City armé à blanc
Partagez sur :

Le derby de Manchester entre City et United se déroulera dimanche à Old Trafford. Carlos Tevez, l'ancien Red Devil, espère en être.

Manchester City défiera, dimanche, son voisin d'United dans un derby où il devra se passer de ses principaux atouts offensifs. Pourtant, Carlos Tevez, blessé, espère toujours jouer face à son ancien club."Adebayor est leur meilleur joueur, leur star, il n'y a aucun doute là-dessus. Il a marqué à tous les matches. Ça ne me dérange donc pas qu'il (Carlos Tevez, ndlr) ne joue pas puisque leur meilleur joueur ne sera pas là." Alex Ferguson n'a toujours pas digéré le départ du buteur argentin chez le voisin de City et ne manque pas une occasion de le faire savoir. La campagne d'affichage orchestré par les Citizens lui reste d'ailleurs toujours en travers de la gorge. "Bienvenue à Manchester", clamait un "Carlitos" géant sur tous les murs de la ville."C'est comme une guerre lancée par affiches. L'arrogance est partout, mais là je pense qu'il s'agit d'une manière stupide de la mettre en avant. De toute façon, c'est un petit club avec une petite mentalité. Ils n'ont que Manchester United à la bouche, et ils n'arrivent pas à s'en défaire", déclarait alors l'entraîneur écossais. Mais les néo-riches de City ne s'en sont guère émus et ont récidivé avec une fresque géante d'Adebayor sur le sol du Arndale Centre, le plus grand centre commercial urbain du Royaume.Tevez en a envieLe Togolais, suspendu trois matches, ne sera pas sur la pelouse d'Old Trafford dimanche après-midi, pour le 152e derby de l'histoire entre Red Devils et Citizens. Robinho et Santa Cruz, tous deux blessés, ne seront pas là non plus. La surprise du chef pourrait finalement venir de Carlos Tevez.Blessé au genou lors de la défaite face au Brésil (1-3), le teigneux argentin est revenu mardi dans le nord de l'Angleterre, après avoir reçu des soins en Argentine. Il s'est entraîné avec un imposant bandage mercredi avant de lever le pied jeudi. Mais celui qui a découvert la Premier League du côté de West Ham meurt d'envie de participer à ce très attendu derby entre deux formations à égalité à la deuxième place, afin de prouver à son ancien coach qu'il a eu tort de ne pas le retenir. Tevez ou pas, l'atmosphère risque en tout cas d'être explosive au sein d'un "Théâtre des rêves" qui bout déjà d'impatience.