Citroën écoeure Ford

  • A
  • A
Citroën écoeure Ford
Partagez sur :

Sébastien Loeb continue sa saison en forme de promenade de santé au sein du championnat du monde de rallye. L'Alsacien a remporté, dimanche, celui d'Argentine prouvant un peu plus son immense supériorité. Citroën réussit le doublé, avec la deuxième place de Sordo, au grand dam de l'écurie Ford.

Sébastien Loeb continue sa saison en forme de promenade de santé au sein du championnat du monde de rallye. L'Alsacien a remporté, dimanche, celui d'Argentine prouvant un peu plus son immense supériorité. Citroën réussit le doublé, avec la deuxième place de Sordo, au grand dam de l'écurie Ford. Et le double chevron poursuit son sans faute à travers Sébastien Loeb ! Les cinq rallyes disputés jusqu'alors cette saison sont tous tombés dans l'escarcelle de l'Alsacien, rejoint sur le podium à trois reprises par son coéquipier Dani Sordo. En Argentine, l'Espagnol se classe deuxième. Un carton plein d'autant plus percutant ce dimanche que le rival fordiste n'a lui pas su tirer son épingle du jeu.Alors qu'il était parvenu sur les quatre premiers rallyes de l'année à être du tiercé gagnant, Mikko Hirvonen, le leader du team britannique, n'a pu livrer bataille jusqu'au bout en Argentine. Victime d'une surchauffe moteur en pleine ES15 alors qu'il ne comptait que 6 secondes de retard sur Loeb à l'issue du chrono précédent, le pilote finlandais, une fois le Point Stop rallié, a dû se résoudre à jeter l'éponge. Latvala joue de malchanceUn abandon bien malvenu alors que Hirvonen n'avait jamais semblé aussi proche du quintuple champion du monde cette saison. "Je pouvais gagner en Argentine, lâchait-il amer après coup. Relégué au classement général à 20 points dorénavant d'un Sébastien Loeb infaillible, Mikko Hirvonen en a conscience: le sacre mondial n'est sans doute pas pour cette année encore.D'autant que Dani Sordo, deuxième à l'heure du bilan argentin, se trouve à présent intercalé entre la première C4 et la première Focus. Reste la reconquête du titre constructeurs pour aiguiser l'appétit des défenseurs de la structure britannique. Pas une mince affaire non plus en perspective puisque Jari-Matti Latvala, qui avait pour consigne en Argentine de mener sa Focus à bon port, n'a que partiellement rempli sa mission. La faute à une pierre qui aurait endommagé le réservoir de sa monture dans l'ES19. Henning Solberg accroche son premier podium de la saison pour le compte du team Stobart. Et pendant ce temps, Sébastien Loeb savourait son cinquième succès d'affilée dans les environs de Cordoba. Le 52e de sa carrière. Celui du KO, probablement, pour une saison 2009 totalement dénuée de suspense à ce jour.