Cissé, une arrivée impériale

  • A
  • A
Cissé, une arrivée impériale
Partagez sur :

Officiellement engagé ce mardi pour quatre ans avec un salaire annuel de 2,1 millions d'euros à la clé, Djibril Cissé a déjà fait son petit effet du côté de la Lazio de Rome. Près de 300 tifosi sont venus accueillir l'attaquant français à l'aéroport dans la matinée, tandis que ses coéquipiers se réjouissent déjà de son arrivée, symbole des nouvelles ambitions biancoceleste.

Officiellement engagé ce mardi pour quatre ans avec un salaire annuel de 2,1 millions d'euros à la clé, Djibril Cissé a déjà fait son petit effet du côté de la Lazio de Rome. Près de 300 tifosi sont venus accueillir l'attaquant français à l'aéroport dans la matinée, tandis que ses coéquipiers se réjouissent déjà de son arrivée, symbole des nouvelles ambitions biancoceleste. "Pour la première fois depuis que je suis ici, des joueurs de niveau international sont arrivés". Cristian Ledesma, le milieu de la Lazio de Rome, a salué à sa façon l'arrivée de Djibril Cissé dans le Corriere dello Sport. Quelques 300 tifosi, eux, avaient choisi d'accueillir leur nouvel attaquant à l'aéroport Leonard De Vinci à son arrivée, mardi matin. Autographes, photos... Accueilli comme une star, "Djib", lunettes fumées sur le nez et chaussures zébrées aux pieds, a dû être aidé de gardes du corps pour se frayer un chemin vers la sortie. Une effervescence qui n'est pas sans rappeler celle des supporters grecs à son arrivée au Panathinaïkos en 2009. Un club qu'il a officiellement quitté ce mardi, en signant un contrat de quatre ans pour un salaire annuel de 2,1 millions d'euros, après avoir satisfait à la traditionnelle visite médicale. Associé à Klose et Zarate Djibril Cissé devient ainsi la septième recrue de l'intersaison pour les Biancocelesti, qui ont frappé fort sur le mercato, après le portier Federico Marchetti, les défenseurs Marius Stankevicius et Abdoulaye Konko, les milieux de terrain Lorik Cana et Senad Lulic et l'attaquant Miroslav Klose. L'Allemand, arrivé du Bayern Munich, se réjouit d'ailleurs d'évoluer la saison prochaine aux côtés de l'ancien Marseillais: "C'est un grand joueur qui a fait du bien partout où il est passé. C'est une recrue cruciale pour la Lazio". "L'objectif numéro un" d'Edy Reja, le coach romain, devrait être associé à l'Allemand, mais aussi à l'Argentin Mauro Zarate dans un 4-3-1-2. De quoi aborder sereinement une saison où la Lazio aura pour objectif de faire mieux que sa cinquième place de l'an passé et de bien figurer tant en Coupe d'Italie qu'en Ligue Europa. "Seuls les Milanais nous sont supérieurs. Nous pouvons lutter avec tous les autres grands, affirmait Stefano Mauri, le milieu de terrain romain, dans le Corriere. Tous ces grands joueurs vont nous donner un coup de main. Et j'espère, au nom de tous, qu'ils vont pousser les supporters à s'abonner, car nous aurons besoin de l'apport du public à domicile". Un public qui aura désormais droit au look extravagant de Djibril Cissé. Et, comme il l'espère sans doute davantage, à ses buts.