Cissé, et si c'était vrai ?

  • A
  • A
Cissé, et si c'était vrai ?
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Le joueur du Panathinaïkos, qui intéresse Bordeaux, pourrait revenir en France.

Des frappes dans toutes les positions, même en angle fermé, des déboulés de 50 mètres conclus par un tir, cadré ou non, des chevelures improbables, verte, jaune ou rouge, des tatouages aussi fournis que ceux du héros de "Prison Break"... Depuis le départ de Djibril Cissé hors de nos frontières, toutes ces choses vous manquent ? Vous êtes en droit d'espérer car les Girondins de Bordeaux sont sur le coup pour ramener le "Djib" en Ligue 1, selon L'Equipe de jeudi.

Pour le champion de France 2009, Cissé est un second choix. Leur premier s'appelle Kevin Gameiro, l'attaquant de Lorient. Mais le néo-international ne veut pas venir en Gironde. Pour Bordeaux, huitième du championnat et en souffrance en attaque - les recrues Maazou et Modeste n'ont convaincu personne -, c'est donc un dossier urgent. "Voir le type (la recrue ndlr) arriver le 31 janvier, alors que l'on veut des résultats le plus tôt possible, ne sert à rien", confie Jean-Louis Triaud dans L'Equipe.

Un buteur, un vrai

Mais le club grec souhaite capitaliser sur les bonnes performances de son avant-centre, auteur de 44 buts en 70 matches avec le "Pana". Selon les informations de L'Equipe, Bordeaux aurait déjà fait une offre de 10 millions d'euros au club athénien, qui en souhaiterait quatre de plus. A l'issue du prêt de Cissé à Sunderland, le "Pana" avait acheté Cissé à l'OM 8 millions d'euros. Une chose est sûre dans ce transfert : le joueur ne sera pas un frein à sa réalisation.

En effet, Cissé souhaiterait retrouver la Ligue 1, pour une raison simple : l'exposition. Comme il le confiait en novembre dernier, il n'a pas fait une croix sur l'équipe de France et pense visiblement qu'évoluer dans un grand club français serait plus intéressant pour lui que jouer dans un club anglais moyen ou que continuer en Grèce.

Cissé en France, entre ses six saisons à Auxerre et son année et demie à l'OM, c'est 127 en 249 matches. Sans atteindre les hauteurs d'un Cristiano Ronaldo ou d'un Messi, ces statistiques en font un buteur particulièrement prolifique, avec plus d'un but tous les deux matches. Evoquant, sans citer de nom, sa nouvelle recrue offensive, le président bordelais, qui veut "un gars qui connaît le football français", va jusqu'à avouer : "ce serait même bien qu'il nous rejoigne avant notre match de dimanche à Marseille." Cissé sur la pelouse du Vélodrome, dimanche soir ? Ça aurait de l'allure.