Cissé et les "connards"

  • A
  • A
Cissé et les "connards"
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - La star de la Lazio s'en prend violemment à ses détracteurs sur son compte Twitter.

Il n'y a pas qu'au PSG où ça va mal. Comme le club parisien, la Lazio Rome n'a plus son destin en mains en Ligue Europa, après son piteux match nul (0-0), jeudi soir, sur la pelouse des modestes Roumains de Vaslui. Cible des critiques, Djibril Cissé, qui était titulaire lors de ce match, a choisi son compte Twitter pour répondre à ses détracteurs.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'ancien attaquant auxerrois ne mâche pas ses mots. "Vous les connards ("fuckers") qui aimez parler, vous allez bientôt regretter vos paroles, bande d'idiots", a d'abord écrit en anglais le joueur, avant d'ajouter, toujours dans la langue de Shakespeare : "vous allez vraiment voir qui je suis, je vais vous faire regretter vos paroles, vous qui êtes pleins de haine, je remercie mes vrais fans pour leur soutien".

Plus aucun but depuis le 15 septembre

Plusieurs internautes ont profité de ce coup de gueule pour soutenir l'international tricolore. Mais Cissé s'est encore énervé... "S'il vous plaît, arrêtez les gars de m'appeler le "lion noir", "Djib", c'est mieux", précise le n°99, avant d'ajouter : "pour les vrais supporters, je vous promets que je vais marquer bientôt à nouveau".

Remplaçant pour la première fois de la saison, samedi dernier, face à la Juventus, Cissé n'a plus marqué en championnat depuis la deuxième journée, son seul but en Serie A en douze apparitions. Après un début de saison en fanfare (quatre buts en trois matches, un rappel en équipe de France face à l'Albanie) "Djib" marque clairement le pas, alors que son compère de l'attaque, Miroslav Klose, enfile les buts.

En début d'année, alors qu'il jouait dans le club grec du Panathinaïkos, Cissé avait déjà eu maille à partir avec des supporters, ceux du club rival de l'Olympiakos. "Pour moi, c'est injouable ici", avait-il alors déclaré. Lors du mercato estival, l'Aixois avait surpris en optant pour la Lazio Rome, un club aux supporters à la réputation sulfureuse. Cette succession de tweets appelle sans doute d'autres échanges assez vifs entre le "Djib" et les fans des Biancocelesti...