Cinq cadres pour les Bleues

  • A
  • A
Cinq cadres pour les Bleues
Partagez sur :

Invaincue lors des qualifications, l'équipe de France féminine disputera la deuxième Coupe du monde de son histoire, du 26 juin au 17 juillet prochain en Allemagne. Si la notion de groupe est chère à Bruno Bini, des leaders naturels se démarquent. Tour d'horizon de ces cadres incontournables.

Invaincue lors des qualifications, l'équipe de France féminine disputera la deuxième Coupe du monde de son histoire, du 26 juin au 17 juillet prochain en Allemagne. Si la notion de groupe est chère à Bruno Bini, des leaders naturels se démarquent. Tour d'horizon de ces cadres incontournables. Sandrine Soubeyrand, la référence (34 ans, milieu de terrain) Son talent est indéniable, son attitude exemplaire. Liée à Juvisy depuis maintenant onze ans, Sandrine Soubeyrand est un modèle de progression. Élue meilleure joueuse de l'Hexagone en 2003, la Rhodanienne, couronnée championne de France la même année, puis en 2006, est la Tricolore la plus capée, hommes et femmes confondus: le 28 octobre 2009, elle fête sa 143e sélection sous le maillot bleu, détrônant ainsi Lilian Thuram, et en compte aujourd'hui 161. Après avoir régné sur le championnat de France, "Soub", capitaine des Bleues, rêve de décrocher sa première couronne internationale. Pour s'offrir une sortie à la hauteur de sa carrière. Sonia Bompastor, le relais (31 ans, défenseur) Bruno Bini lui confie souvent les rênes de l'équipe. Cadre du vestiaire, Sonia Bompastor s'impose comme le relais du sélectionneur. Elle conseille, rassure, et parfois revigore ses partenaires, tout en étant irréprochable sur le pré. Après un an d'exil aux Etats-Unis, la Blésoise a signé son retour à Lyon l'été dernier, triomphant en championnat et en Ligue des champions. Aussi rigoureuse que joviale, Sonia Bompastor incarne le véritable rempart défensif de l'équipe de France. Irrité par l'attitude, parfois arrogante, des Allemandes, la Rhodanienne, meilleure joueuse de D1 en 2004 et 2008, songe bien semer la zizanie Outre-Rhin. Gaëtane Thiney, la gâchette (25 ans, attaquant) Le coup de poker de Bruno Bini s'est révélé décisif. Opportun, le sélectionneur des Bleues a repositionné Gaëtane Thiney, chef d'orchestre dans son club, à la pointe de l'attaque durant les éliminatoires de la Coupe du monde. Un réel succès puisque la Juvisienne s'est muée en buteur irrépressible. Si elle est encore loin des 81 réalisations de Marinette Pichon, Gaëtane Thiney, 19 buts en 48 rencontres, est l'un des meilleurs artilleurs des Bleues. "Je vais jouer une compétition somptueuse, dans le pays qu'il faut, à l'âge qu'il faut. Je dois en profiter", nous a-t-elle confié. Une confiance d'acier et un appétit aiguisé qui pourraient faire trembler bien des filets. Louisa Necib, la magicienne (24 ans, milieu de terrain) Souvent comparée à Zinedine Zidane, de par ses origines algériennes, sa ville natale, Marseille, son poste de meneuse de jeu et ses capacités techniques au-dessus de la moyenne, Louisa Necib est la figure de proue du football féminin. Si La Lyonnaise a permis à l'équipe de France d'accroître sa visibilité médiatique, elle étend son rôle d'ambassadrice au terrain, où son influence s'intensifie au fil des années. L'ascension de la jeune prodige a été particulièrement rapide: à 18 ans seulement, elle effectue ses premiers pas en équipe de France. Précoce. Issue de la génération 87, si réputée chez les hommes, Louisa Necib, épanouie en club, souhaite désormais prendre une dimension mondiale. Et marcher sur les traces d'un certain Zizou. Laura Georges, la force tranquille (26 ans, défenseur) Mélange explosif d'enthousiaste et de sobriété, Laura Georges saisit les opportunités les unes après les autres. En 2004, après un bref passage au Paris Saint-Germain, la Chesnaysienne rejoint les Etats-Unis, séduite par le projet de Boston. Une expérience riche, source de maturité, de sagesse et d'épanouissement, à seulement 20 ans. Repérée par l'Olympique Lyonnais, lequel en fera sa capitaine, elle franchit les étapes une à une, sans jamais flancher. Un symbole de réussite.