Chris Paul leur a tout fait

  • A
  • A
Chris Paul leur a tout fait
Partagez sur :

Premier bourreau des Lakers lors du match 1 au Staples Center, Chris Paul a remis ça à La Nouvelle-Orleans à l'occasion de la quatrième manche. Non content de compiler le premier triple-double de sa saison avec 27 points, 13 rebonds et 15 passes, le meneur all-star s'est également montré décisif, inscrivant notamment 14 points dans le dernier quart. Grâce à lui, les Hornets l'ont emporté 93-88 et reviennent ainsi à 2-2 dans leur série face aux champions en titre.

Premier bourreau des Lakers lors du match 1 au Staples Center, Chris Paul a remis ça à La Nouvelle-Orleans à l'occasion de la quatrième manche. Non content de compiler le premier triple-double de sa saison avec 27 points, 13 rebonds et 15 passes, le meneur all-star s'est également montré décisif, inscrivant notamment 14 points dans le dernier quart. Grâce à lui, les Hornets l'ont emporté 93-88 et reviennent ainsi à 2-2 dans leur série face aux champions en titre. L'atelier défense rouvrira ces portes ce lundi à El Segundo, centre d'entraînement des Lakers... Après avoir su résoudre, en partie, l'équation CP3 lors des matches 2 et 3, les Californiens sont à nouveau restés sans réponse face au maître à tout bien faire des Hornets. Cette fois en effet, les efforts de Kobe Bryant n'ont pas suffi. Tout du moins, sur la longueur: Chris Paul a certes dû attendre la dernière minute du deuxième acte pour inscrire son premier panier du match, mais la suite de la rencontre a donné lieu à une incroyable démonstration de force de l'icône locale. A tel point que le meneur de La Nouvelle-Orleans s'est offert son premier triple-double de la saison. Au meilleur moment. Une semaine après avoir terrassé les Lakers avec ses 34 points et 14 passes du match 1, Chris Paul a donc remis ça avec, cette fois, 27 points, 13 rebonds et 15 passes. "Il a été incroyable. Les rebonds avaient l'air de lui tomber dans les mains et il voyait surtout tout avant tout le monde. C'était très impressionnant." devait bien reconnaître Pau Gasol à l'issue de la rencontre. Et ce d'autant plus que le festival de l'ancien pensionnaire de Wake Forest a été parachevé par 14 points inscrits dans le dernier quart, à l'heure d'en finir avec la résistance des Californiens ! Malgré les efforts de Chris Paul, les Hornets ont en effet dû composer avec des Lakers menaçants jusqu'au bout. Car s'ils ont bien essayés de prendre leurs aises au retour des vestiaires, comptant ainsi jusqu'à neuf longueurs d'avance (57-48) après avoir passé un 20-3 à leurs visiteurs, les hommes de Monty Williams ont alors vu les champions en titre réagir sous l'impulsion de Kobe Bryant. Jusque là particulièrement discret, au point de finir avec seulement 17 points à 5 sur 18 au compteur, KB24 a en effet inscrit huit points à la suite et permis aux Californiens de revenir à deux unités à l'attaque de la dernière droite. En vain puisque les locaux ouvraient le quatrième acte sur un 12-3 leur conférant à nouveau neuf points d'avance. C'en était trop pour les Lakers. Les Californiens allaient certes à nouveau revenir à deux points, cette fois avec à peine plus de trente secondes à jouer, mais Chris Paul laissait alors s'égrener l'horloge et trouvait Jarrett Jack pour le panier de la victoire, son premier (et dernier) du match après cinq échecs ! Pour autant, CP3 n'a pas été le seul Hornet à faire preuve d'une belle réussite. Trevor Ariza et Carl Landry ont ainsi respectivement signé 19 et 16 points et donc rendu vains les 16 points inscrits, côté californien, par Pau Gasol et Ron Artest. L'atelier défense ne sera donc pas de trop d'ici mardi et une cinquième manche, au Staples Center, forcément cruciale...