Cholet se couche au Zénith

  • A
  • A
Cholet se couche au Zénith
Partagez sur :

Une semaine après avoir dompté Roanne, Orléans a pris le meilleur sur Cholet (77-70), vendredi soir, lors de la 9e journée de Pro A. Une victoire qui tient autant au bon match de Cedrick Banks (20 points) qu'à la faillite collective des Choletais dans le dernier quart-temps. Dans l'autre match avancé, Pau-Lacq-Orthez a dominé Strasbourg (79-70).

Une semaine après avoir dompté Roanne, Orléans a pris le meilleur sur Cholet (77-70), vendredi soir, lors de la 9e journée de Pro A. Une victoire qui tient autant au bon match de Cedrick Banks (20 points) qu'à la faillite collective des Choletais dans le dernier quart-temps. Dans l'autre match avancé, Pau-Lacq-Orthez a dominé Strasbourg (79-70). Seize points. Telle est l'ampleur du différentiel entre le début et la fin du dernier quart-temps du match entre Orléans et Cholet. Une rencontre que les Choletais avaient bien en main, pensait-on, avant d'entamer le dernier acte (58-49, 30e), mais qu'ils ont finalement laissée échapper dans le money-time (70-77). "Ils méritent leur victoire, a réagi Fabien Causeur sur Sport+. Ils ont été beaucoup plus agressifs que nous et nous, on a complètement déjoué en sortant de nos systèmes." Auteur de 18 points et 4 rebonds, l'arrière du CB a été, avec DeMarcus Nelson (15 points, 2 rebonds), à l'origine du bon début de match du club des Mauges, qui a passé un 13-2 à l'OLB dans le deuxième quart (32-27, 17e). Un écart que les joueurs d'Erman Kunter ont creusé au retour des vestiaires... avant le réveil de Cedrick Banks. Auteur d'un tir au buzzer du milieu de terrain avant la pause, l'arrière américain a définitivement pris le contrôle de la rencontre dans les cinq dernières minutes. Mendy porte l'Elan Béarnais "Mon équipe avait confiance en moi et m'a dit de continuer à jouer mon jeu, c'est ce que j'ai fait, a déclaré le meilleur marqueur orléanais (20 points). En deuxième mi-temps, le coach nous a dit de mettre plus d'intensité." Et ça a marché. Au classement, les troupes de Philippe Hervé font une belle opération puisque ce deuxième succès d'affilée au Zénith, une semaine après celui enregistré contre Roanne (82-50), leur permet de prendre une longueur d'avance sur Cholet. Toujours bon à prendre dans la course à la Semaine des As. Dans l'autre match avancé, Pau-Lacq-Orthez s'est donné un peu d'air en dominant Strasbourg (79-70). Dernier ex-aequo du classement avec quatre autres équipes, avant les rencontres de ce week-end, l'Elan Béarnais a pu compter sur un Antoine Mendy en feu (27 points, 8 rebonds) pour faire la différence contre la SIG. Pour leur dernier match sous les couleurs alsaciennes avant leur retour aux Etats-Unis, fin du lock-out oblige, Justin Harper (15 points, 5 rebonds) et Lavoy Allen (4 points, 8 rebonds) n'auront pas suffi pour les joueurs de Vincent Collet.