Cholet sans certitudes

  • A
  • A
Cholet sans certitudes
Partagez sur :

Champion de France en titre et premier de la saison régulière de Pro A, Cholet attaque les play-offs avec l'étiquette de favori. Mais sa série des quarts de finale face au Mans, laquelle débute mardi soir à la Meilleraie, a tout du piège. Contre des Sarthois talentueux et imprévisibles, les partenaires de Sammy Mejia, élu meilleur joueur étranger du championnat de France, vont devoir retrouver une dynamique qui les fuit depuis plusieurs semaines.

Champion de France en titre et premier de la saison régulière de Pro A, Cholet attaque les play-offs avec l'étiquette de favori. Mais sa série des quarts de finale face au Mans, laquelle débute mardi soir à la Meilleraie, a tout du piège. Contre des Sarthois talentueux et imprévisibles, les partenaires de Sammy Mejia, élu meilleur joueur étranger du championnat de France, vont devoir retrouver une dynamique qui les fuit depuis plusieurs semaines. Un beau et gros derby pour ouvrir les play-offs de Pro A. Cholet, champion de France en titre, et Le Mans, son prédécesseur, ont rendez-vous cette saison dès les quarts de finale du championnat de France disputés au meilleur des trois matches. Une affiche qui va déchainer les passions dans l'ouest et qui pourrait bien réserver une surprise tant les Choletais, leaders de la saison régulière, ne sont pas à l'abri d'une grosse déconvenue en croisant si tôt le chemin d'une formation mancelle certes très décevante mais toujours capable de coups. Car le CB actuel manque d'assurance, en atteste une fin de saison régulière en dents de scie (quatre défaites lors des dix dernières journées, ndlr). Les absences de certains joueurs cadres (Nelson, Falker), attendus de retour pour la première manche mardi soir, n'ont pas permis à Cholet de se rassurer dans la dernière ligne droite avant les play-offs. Et le format des quarts de finale ne laisse que peu de droit à l'échec même si les joueurs des Mauges bénéficient de l'avantage du terrain en cas de belle. Mejia: "Les compteurs sont remis à zéro" Pour Erman Kunter, interrogé dans les colonnes du Courrier de l'Ouest, le Cholet version play-offs n'aura pas le même visage que celui de ce début de printemps. "Les gars vont retrouver l'envie et donc le rythme, assure le coach turc. Si on est complet, avec tous nos joueurs à 100%, on a nos chances." Emmené par Sammy Mejia, élu récemment meilleur joueur étranger de Pro A, Cholet a évidemment les moyens de franchir ce premier obstacle de taille, à condition de maitriser la fougue d'un MSB, dernier qualifié pour la phase finale, qui aura beaucoup moins à perdre que le tenant du titre. Vainqueurs deux fois en saison régulière, 74-69 à Antarès et 85-63 à la Meilleraie, les Choletais partiront avec un léger ascendant psychologique que balaie néanmoins d'un revers de main Mejia, meilleur scoreur du club avec 18 points de moyenne par match. "Les compteurs sont remis à zéro pour tout le monde, explique l'ailier dominicain. Nous devrons être à la hauteur car les Manceaux, eux, seront prêts. Croyez-moi, ils se souviennent très bien qu'on a gagné nos cinq derniers matches contre eux..." Une raison de plus de se méfier.