Cholet compte sur ses All Stars

  • A
  • A
Cholet compte sur ses All Stars
Partagez sur :

Cholet joue une qualification historique pour le Top 16 de l'Euroligue, jeudi sur le parquet de Vilnius lors de la 8e journée du groupe C. Une victoire suffirait aux hommes d'Erman Kunter pour valider leur bon début de parcours. Pour ce faire, le coach franco-turc comptera en premier lieu sur Mejia, Vebobe et Avdalovic, ses trois All Stars.

Cholet joue une qualification historique pour le Top 16 de l'Euroligue, jeudi sur le parquet de Vilnius lors de la 8e journée du groupe C. Une victoire suffirait aux hommes d'Erman Kunter pour valider leur bon début de parcours. Pour ce faire, le coach franco-turc comptera en premier lieu sur Mejia, Vebobe et Avdalovic, ses trois All Stars. Samuel Mejia, Luc-Arthur Vebobe, Vule Avdalovic. Comme tous les autres clubs de Pro A concernés, Cholet sait depuis mardi lesquels de ses joueurs seront conviés au All Star Game du 30 décembre à Bercy. Titulaire dans le cinq étranger, Mejia sera le plus exposé, conséquence logique d'un début de saison canon. Alors que les champions de France valideront leur billet pour le Top 16 en cas de victoire sur le parquet de Vilnius jeudi, le Dominicain devrait encore être l'atout majeur des hommes d'Erman Kunter, lui qui a été élu meilleur joueur de la 5e journée d'Euroligue suite à l'exploit choletais devant Fenerbahce (82-78). Et pour cause, avec 29 pts à 75% au shoot, 5 rebonds, 3 passes et une évaluation de 30, Mejia avait plané sur la Meilleraie ce soir-là. Mais jeudi soir sera un autre soir. Egalement auteur de 29 points il y a dix jours dans la salle du Havre (victoire 91-78), meilleur marqueur à Zagreb, l'ailier désormais all star de Cholet tiendra une occasion en or de confirmer son nouveau statut, à l'extérieur dans une ambiance qui s'annonce chaude. Déjà meilleur marqueur et troisième évaluation globale de la première phase de l'Eurocoupe la saison passée, Mejia réussit parfaitement son adaptation à l'élite européenne. Sa réputation a même franchi l'Atlantique, comme l'atteste cette déclaration d'amour sur Twitter de son compatriote Charlie Villanueva, joueur des Detroit Pistons: "Mejia est un arrière très talentueux. Dites-lui qu'il doit venir jouer pour nous, l'équipe de République dominicaine, cet été en Argentine." Vebobe et Avdalovic, destins opposés Moins glamour mais tout aussi déterminant depuis le début de la saison, Luc-Arthur Vebobe sera lui remplaçant dans le cinq français lors du All Star Game. Le pivot choletais bénéficie à plein de sa saison d'Euroligue, dans des proportions supérieures encore à Mejia puisque l'ancien Antibois peine à se montrer régulier en Pro A. Malgré un mieux lors des trois derniers matches (10 pts et 9 rebonds contre Roanne, 12 pts et 8 rebonds au Havre, 8 pts et 7 rebonds contre Paris), l'appel de Vebobe parmi les meilleurs joueurs du championnat s'apparente avant tout à une récompense pour le retour au premier plan d'un garçon au profil atypique. Déjà retenu pour le All Star Game en 2004, alors au Paris Basket Racing, Vebobe avait plongé depuis, par la faute d'une blessure en 2006 qui l'a tenu éloigné des parquets durant deux ans et demi, puis de deux saisons successives en Pro B, à Evreux puis à Antibes. Même s'il manque encore un peu de rythme, le gaillard (2,02 m, 91 kg) a tout de même passé 12 points sur le parquet du Cibona Zagreb et rendu une copie complète lors de l'exploit de Cholet face à Fenerbahce (4 pts, 5 rebonds, 4 passes). L'ambition ne lui manque pas en tout cas, en témoignent ses propos sur le site de la LNB la veille du match aller face à Vilnius: "En jouant les yeux dans les yeux avec ce genre d'équipe, on a le potentiel pour, pourquoi pas, les battre. Pour nous, l'objectif est clair, c'est se qualifier pour le Top 16, on n'est pas là pour parader." Prémonitoire et finalement réaliste, Vebobe avait annoncé la couleur, sans se reposer sur les lauriers de sa renaissance. Nettement plus attendu, Vule Avdalovic a lui souvent déçu pour ses débuts en Pro A. Sur sa réputation plus que sur sa réussite actuelle, le meneur international serbe participera au concours de trois-points, malgré une alternance de bon et de vraiment moins bon depuis la reprise. Hormis ses 21 points au Mans (victoire 74-69) et ses 22 points le week-end dernier face à Paris (victoire 88-62, avec une évaluation personnelle de 23, sa meilleure de la saison), Avdalovic n'a jamais rendu de copie exceptionnelle et a encore du mal à faire oublier Linehan. Toutefois, le transfuge d'Alicante à l'intersaison - ancien joueur du Partizan Belgrade et de Valence - s'est plutôt bien comporté en Euroligue, inscrivant 12 points contre Barcelone, 15 contre Vilnius puis 15 à Zagreb, sans occulter malgré tout un léger passage à vide devant Fenerbahce. Fabien Causeur absent (touché au pied), Avdalovic n'aura pas le choix et devra prendre ses responsabilités à la mène pour guider les siens vers le Top 16. Samuel Mejia, interrogé par Ouest France, attend en tout cas un comportement exemplaire de la part de ses coéquipiers. "Même si nous pouvons perdre ce match, nous ne voulons pas attendre pour nous qualifier. On doit le faire dès demain." Paroles de capitaine. Et de All Star.