Cholet atomise Pau

  • A
  • A
Cholet atomise Pau
Partagez sur :

PRO A - Opposés à des Palois diminués, les Choletais n'ont pas fait de détails vendredi (89-51).

Opposés à des Palois très diminués en ouverture de la saison de Pro A, les Choletais n'ont pas fait de détails vendredi soir à la Meilleraie face aux promus. Les champions de France s'imposent au final dans les grandes largeurs face aux promus (89-51), dans le sillage d'un Fabien Causeur en belle forme. Suite de cette première journée samedi avec le retour d'un autre grand ancien, Limoges, qui reçoit Orléans. De retour en Pro A après une saison au purgatoire, les Palois, privés de nombreuses forces vives, n'attendaient pas de miracle face aux champions de France en titre. Bien leur en a pris puisqu'il n'y en a pas eu vendredi soir à la Meilleraie, où Cholet, déjà largement en tête à la pause (46-22) l'a finalement emporté (89-51) lors du coup d'envoi officiel de la saison. Mais que pouvaient vraiment espérer les hommes de Didier Dobbels sans quatre de leurs joueurs majeurs, Mike Bauer (pouce), Travor Bryant (cuisse), Georgi Joseph (psoas) et Marko Maravic (lumbago) ? Pas grand-chose, surtout avec une adresse en berne (30% à la mi-temps, 35% au final) et des Choletais déjà bien en place, à l'image de Fabien Causeur. S'il n'a joué en tout et pour tout que 11 minutes (pour 3 points) lors du Mondial turc, l'ancien Havrais semble indéniablement avoir franchi un cap, comme en attestent ses 20 points inscrits lors du dernier match des champions. C'est d'ailleurs lui qui met les siens sur de bons rails, en marquant neuf des treize premiers points choletais (13-5, 7e). Il terminera au final avec 16 points, assortis de 3 rebonds, de quoi savourer son nouveau rôle. "C'est vrai que ça me met en confiance car j'ai beaucoup plus de responsabilités", confirmera-t-il ensuite au micro de Sport +. L'écart, lui, grimpe rapidement (23-9, 10e), même si Antoine Mendy (11 points) et l'éternel Laurent Sciarra (3 points, 5 passes) mettent fin à l'hémorragie grâce à un 5-0 (27-14, 12e). Insuffisant toutefois pour permettre au promu d'exister dans cette rencontre, eux qui regagnent les vestiaires avec 24 points de débours (46-22). Le deuxième acte a tout du supplice pour les jeunes palois, alors qu'Erman Kunter ouvre lui son banc, reposant notamment Causeur ainsi que la recrue Avdalovic (9 points, 4 passes), Mejia (18 points, meilleur marqueur du match) et Robinson (10 points, 9 rebonds). Menés 73-42 à l'entame d'un dernier quart qui permet au jeune Mickaël Var (bientôt 20 ans) de se distinguer pour Pau (10 points, 7 rebonds) et à Mamoutou Diarra d'inscrire ses premiers points dans les Mauges, les joueurs du Sud-Ouest terminent finalement à -38 (89-51). Un lourd revers à rapidement oublier, et pourquoi pas dès la prochaine journée. Même si ce sont les Manceaux qui se présenteront au Palais des Sports...