Chelsea reprend l'avantage

  • A
  • A
Chelsea reprend l'avantage
@ Reuters
Partagez sur :

PREMIER LEAGUE - Chelsea a repris la tête du championnat en s'imposant face à MU (2-1).

PREMIER LEAGUE - Chelsea a repris la tête du championnat en s'imposant face à MU (2-1). C'était peut-être le match décisif pour le titre de champion d'Angleterre. Et c'est Chelsea qui a empoché la mise en s'imposant samedi à Old Trafford face à Manchester United (2-1), lors du choc de la 33e levée. Déjà victorieux à l'aller à Stamford Bridge (1-0), les Blues ont battu une deuxième fois cette saison leur plus sérieux rival pour le sacre en Premier League. Un succès qui leur permet de compter deux points d'avance à cinq journées de la fin de la saison. Pour les Red Devils, cette deuxième défaite de la saison à domicile, après celle concédée contre Aston Villa (0-1), pourrait faire des dégâts. Pour ce match de gala au Théâtre des Rêves, Carlo Ancelotti, l'entraîneur de Chelsea, avait choisi de laisser Didier Drogba sur le banc des remplaçants en début de rencontre. Anelka, épaulé par Malouda et Cole, avait donc pour mission de faire sauter le verrou mancunien. En très grande forme depuis quelques semaines, l'ancien Lyonnais semait la panique à chacune de ses chevauchées. Et sur l'une d'elles, il offrait l'ouverture du score à Joe Cole. Le centre en bout de course du Français trouvait son coéquipier dos au but, qui trompait Van der Sar d'une superbe talonnade du gauche, malgré la présence d'Evra (1-0, 20e). Cette ouverture du score donnait alors encore plus d'intensité à la rencontre, avec des Red Devils bien décidés à revenir dans la partie. Macheda réduit la marque en vain Si Malouda était bien l'homme des 45 premières minutes, l'arbitre, M. Dean, s'illustrait lui aussi par des décisions litigieuses. La première, un penalty non sifflé en faveur de Park après un accrochage de Zhirkov dans la surface (26e). La deuxième, là aussi un penalty refusé, cette fois-ci après une charge de Neville sur Anelka (31e). L'arbitre n'était en tout cas pour rien dans l'occasion ratée par Berbatov juste avant la pause (43e). Au retour des vestiaires, c'était au tour de Ferreira de gâcher une occasion (48e). La pression mancunienne s'accentuait au fil des minutes, avec une reprise de volée d'Evra hors cadre (52e), un double raté de Park et Berbatov (60e) et une tête juste à côté du Bulgare (62e). Mais au lieu d'une égalisation méritée, Chelsea enfonçait les Red Devils. Drogba, entré à jeu dix minutes auparavant à la place d'Anelka, inscrivait d'une frappe puissante le premier but de sa carrière face à Manchester, en championnat, en profitant d'une ouverture de Kalou et aussi d'une position de hors jeu non signalée par l'arbitre assistant (2-0, 79e). Malgré ce coup sur la tête, les hommes de Sir Alex Ferguson entretenaient l'espoir en réduisant la marque par Macheda à la reprise heureuse sur un centre de Nani (2-1, 81e). En vain, Manchester devait s'avouer vaincu. Rooney, présent dans les tribunes, quittait même le stade avant le coup de sifflet final.