Chelsea, par un trou de souris

  • A
  • A
Chelsea, par un trou de souris
Partagez sur :

Les hommes de Villas-Boas ont frôlé mercredi un sérieux couac à domicile. Tenus en échec par Fulham à l'issue de la prolongation (0-0), les Blues se sont imposés aux tirs au but (4-3). Chelsea se qualifie donc pour les 8e de finale de la Carling Cup, à l'image de Liverpool, vainqueur 2-1 à Brighton, et Manchester City qui a disposé Birmingham City (2-0).

Les hommes de Villas-Boas ont frôlé mercredi un sérieux couac à domicile. Tenus en échec par Fulham à l'issue de la prolongation (0-0), les Blues se sont imposés aux tirs au but (4-3). Chelsea se qualifie donc pour les 8e de finale de la Carling Cup, à l'image de Liverpool, vainqueur 2-1 à Brighton, et Manchester City qui a disposé Birmingham City (2-0). Chelsea est passé tout près d'une sale soirée. Privée de Cech, sorti sur blessure à la pause et remplacé par Turnbull, et réduit à 10 après l'expulsion d'Alex en tout début de seconde période pour une faute sur Frei (47e), la formation de Villas-Boas s'en est sortie à domicile grâce à la séance de tirs au but remportée devant Fulham (0-0, 4 t.a.b. à 3). Une histoire de penalties finalement puisque les Cottagers ne profitaient pas de la faute d'Alex, Kasami voyant son tir au but heurter la transversale. A 10, les Blues vont tenir 75 minutes et remercier au passage Turnbull qui stoppa la tentative de Dembele avant que Malouda réussisse la sienne. Chelsea menait 4-3 dans cette séance avant le dernier tireur : Bryan Ruiz. Le ballon heurtait la barre avant de toucher la ligne sans la franchir. "C'est une performance surhumaine qu'ont réalisée mes joueurs en tenant plus de 70 minutes et en se créant les meilleures occasions", réagira Villas-Boas. L'entraîneur portugais a par ailleurs enregistré le retour de Didier Drogba, out depuis sa blessure au visage le 27 août contre Norwich, mais l'Ivoirien est resté sur le banc. City et ses deux équipes Du côté de Liverpool, outre la qualification assurée sur la pelouse de Brighton (1-2), l'information principale était un autre come-back, celui de Steven Gerrard. Privé de compétition depuis plus de six mois (pubalgie), le 6 mars en championnat contre Manchester United (3-1), le capitaine des Reds est entré en jeu dans le dernier quart d'heure à la place de Suarez (75e). Ses coéquipiers menaient au score grâce à Bellamy (7e) et se sont définitivement libérés par Kuyt (81e). Les pensionnaires de Championship, managés par Gus Poyet, ont tout de même semé le doute en transformant un penalty juste avant le temps additionnel (1-2, 90e). Le but d'Ashley Barnes n'eut finalement aucune conséquence pour les joueurs de la Mersey, douchés trois jours plus tôt à Tottenham (4-0). A l'image du recordman de l'épreuve (7 titres) Les Citizens n'ont pas tremblé non plus, vainqueurs à domicile de Birmingham City (2-0). Hargreaves, d'une frappe de 20 mètres à la 17e, ouvrait son compteur pour ses nouvelles couleurs avant que Balotelli double la mise un peu avant la pause (38e). Roberto Mancini avait aligné un onze totalement différent par rapport à celui choisi en Premier League dimanche contre Fulham (2-2) mais avec une attaque Tevez-Balotelli soutenue notamment par Zabaleta ou Kolarov, le technicien italien dispose d'un banc de titulaires.