Chelsea intraitable !

  • A
  • A
Chelsea intraitable !
@ Reuters
Partagez sur :

PREMIER LEAGUE - Le club londonien a étrillé Aston Villa (7-1) lors de la 32e journée.

PREMIER LEAGUE - Le club londonien a étrillé Aston Villa (7-1) lors de la 32e journée. En Perfide Albion, la dernière ligne droite du championnat n'a pas le même degré de verticalité selon les équipes. Ainsi, Arsenal et Chelsea ont connu samedi des fortunes diverses dans une lutte pour le titre qui fait rage à l'heure de la 32e levée de Premier League. Pendant que les Gunners étaient accrochés à Birmingham (1-1) et perdaient deux points précieux dans la quête du Graal, les Blues ont confirmé leur redressement en offrant un festival de football offensif. Loin d'être la formation la moins armée d'Angleterre sur le papier, Aston Villa a fait illusion trente minutes avant d'être emportée par un tsunami bleu. L'impact de la vague géante s'est produit à Stamford Bridge. Il fallait en effet se pincer au terme de 90 minutes riches pour être sur de ne pas se tromper à la lecture du tableau d'affichage indiquant le score de... 7 buts à 1 ! Un exploit rendu possible par une machine collective parfaitement huilée et portée par des individualités de grand talent, Frank Lampard et Florent Malouda en tête. Brillant depuis de nombreuses semaines, l'international tricolore a confirmé ses excellentes dispositions du moment en inscrivant un nouveau doublé, trois jours après celui réussi à Portsmouth. Le Guyanais a encore été à la fête, trouvant le chemin des filets du pied gauche sur un service de Deco (57e) puis du droit sur un décalage dans la surface signé Lampard (68e). Lampard fait vibrer Stamford Bridge Un Frank Lampard tout simplement monumental samedi. Le joueur formé à West Ham, 31 ans, aura éclaboussé la rencontre de tout son talent. Auteur de l'ouverture du score au quart d'heure de jeu sur un service de Malouda, le numéro 8 londonien aura ensuite fait parler sa précision sur penalty, trompant Brad Friedel à deux reprises dans cet exercice (44e, 61e), avant de sceller le triomphe des siens d'une demi-volée limpide dans le temps additionnel (90+1e). Le numéro de l'international anglais aura éclipsé les buts de Salomon Kalou (83e) et de John Carew, pourtant auteur de l'égalisation dans le premier acte (29e). Au courant de la performance réalisée par les Blues, Manchester United a répondu en début de soirée, s'imposant avec autorité à Bolton (4-0) pour reprendre les commandes d'une Premier League qui pourrait bien se jouer samedi prochain à l'occasion d'un redoutable... Manchester United-Chelsea. Malheur au perdant...