Chelsea fait confiance à Anelka

  • A
  • A
Chelsea fait confiance à Anelka
@ Reuters
Partagez sur :

ANGLETERRE - Le joueur français a prolongé d'un an son contrat avec le club londonien.

ANGLETERRE - Le joueur français a prolongé d'un an son contrat avec le club londonien.En un après-midi, Nicolas Anelka aura autant parlé qu'en un mois ! Muet durant toute la Coupe du monde, comme bon nombre de ses coéquipiers bleus, l'attaquant de Chelsea, rentré à Londres lundi après son renvoi d'Afrique du Sud décidé conjointement par les responsables de la FFF et Raymond Domenech, auquel "Nico" avait adressé des insultes à la mi-temps du dernier France-Mexique (0-2), a en effet annoncé ce jeudi qu'il rempilait pour une saison en faveur du club londonien. "Lorsque je suis arrivé à Chelsea (en janvier 2008), je voulais y rester plus longtemps que ce que j'avais fait dans les autres clubs par le passé", a ainsi confié sur le site de Chelsea celui qui a en effet connu bon nombre de clubs auparavant, du PSG à Fenerbahçe en passant par Arsenal, le Real Madrid, Liverpool, Bolton et Manchester City.Et Anelka d'ajouter à propos de cette prolongation de bail jusqu'en juin 2012, dont on ne sait pas si elle est assortie d'une revalorisation salariale: "C'est un grand club, je joue avec des grands joueurs et j'aime ce club. J'aime Londres. Il n'y a aucune raison que je bouge encore et je suis très heureux de signer un nouveau contrat." Une prolongation bienvenue pour un joueur qui aurait pu craindre des conséquences néfastes de l'épisode de Polokwane sur les discussions entamées ce printemps avec les Blues pour prolonger, il n'en a rien été, la voix de Carlo Ancelotti, qui apprécie particulièrement le joueur ayant sans doute pesé. "Nicolas est un joueur fantastique qui a de bonnes qualités techniques et de mouvement. Quand j'étais coach à la Juventus, je voulais l'acheter, donc c'est bien pour moi qu'il ait signé et je pense que Chelsea, c'est chez lui. Je suis impatient de travailler avec lui un an de plus."La prolongation d'Anelka, auteur de 30 buts lors des deux dernières saisons en Premier League (19 en 2008-09, 11 en 2009-10), signifie-t-elle que Roman Abramovicth, le richissime patron russe de Chelsea, va abandonner l'idée d'attirer à Londres Fernando Torres qui se morfond désormais à Liverpool ? Affaire à suivre...