Chelsea déroule

  • A
  • A
Chelsea déroule
@ Reuters
Partagez sur :

PREMIER LEAGUE - Les Blues ont largement dominé West Ham (4-1) lors de la 30e journée.

PREMIER LEAGUE - Les Blues ont largement dominé West Ham (4-1) lors de la 30e journée. La balle est dans le camp de Manchester United, hôte dimanche d'une équipe de Fulham qui s'était offert le scalp des Red Devils à l'aller (3-0). Chelsea, de son côté, a fait le boulot samedi, en dominant aisément mais sans fanfaronner une formation de West Ham, certes valeureuse mais limitée. Un scénario couru d'avance... Promis aux enfers alors que les Blues se devaient de régaler leur public après le revers enregistré sur cette même pelouse de Stamford Bridge, deux semaines plus tôt, face à Manchester City (2-4), les Hammers prenaient néanmoins le risque de se passer de leur meilleur buteur, Carlton Cole, au coup d'envoi. Une audace de Gianfranco Zola qui profitait directement au tandem offensif Mido-Ilan qui ne tardait pas à se mettre en évidence. Piqués au vif, les hommes de Carlo Ancelotti, globalement dominateurs dans le jeu, accéléraient la manoeuvre. Une subite montée en pression à laquelle ne résistaient pas les visiteurs, trop attentistes sur un centre au cordeau de Malouda victorieusement coupé par Alex d'une tête piquée (1-0, 16e). Seulement à force de jouer facile aux avant-postes, sans réellement chercher à conclure leurs occasions pour enfoncer le clou, les Blues s'exposaient à une réplique de leurs homologues londoniens. Or, c'est précisément le coup de Trafalgar que leur jouait West Ham, grâce à un Parker qui d'une superbe demi-volée décochée des 18 mètres remettait les pendules à l'heure. Jamais sollicité jusqu'alors, Turnbull, le troisième portier de Chelsea derrière Cech et Hilario, touchait là son premier ballon des gants... en allant le chercher dans ses filets (1-1, 30e). Le miracle, pour les Hammers, ne tenait toutefois pas plus d'un quart d'heure. Car après le repos, les locaux haussaient sensiblement le ton. Toujours aussi virevoltant sur son côté gauche, Malouda, parfait relais d'un Terry révolté et percutant dans l'axe, trouvait Drogba seul face au but vide de West Ham après dix minutes de jeu en seconde période (2-1, 55e). Un altruisme louable dont le Guyanais était récompensé dans le dernier quart d'heure du match, tandis qu'il oeuvrait pour son propre compte à l'entrée de la surface et faisait mouche d'une jolie frappe du gauche (3-1, 77e). La messe ainsi dite, Drogba, au rebond d'un tir de Lampard repoussé par Green, parachevait le travail avec opportunisme (4-1, 90e). Anecdotique... même si l'Ivoirien inscrivait là son 21e but de la saison en championnat. Manchester United s'étant imposé face à Fulham (3-0) ce dimanche, les Blues conservent alors leur deuxième place en compagnie d'Arsenal, vainqueur dans la soirée de Hull City (2-1). Rooney propulse les Red Devils Een effet, au lendemain des victoires conjuguées de Chelsea et Arsenal, Manchester United était attendu au tournant de la 30e journée pour la quête du titre. Un tournant bien négocié par les Red Devils et leur buteur providentiel Wayne Rooney, auteur de deux des trois buts du match gagné face à Fulham (3-0), offrant de nouveau deux points d'avance aux siens en tête de la Premier League.