Chelsea, à revoir !

  • A
  • A
Chelsea, à revoir !
Partagez sur :

Distancé en Premier League, Chelsea a failli passer à la trappe en seizièmes de finale de la FA Cup, ce samedi après-midi, sur la pelouse d'Everton. Mais un but de Kalou à un quart d'heure de la fin (75e), en réponse à celui de Saha (62e), a permis aux Blues d'arracher le nul (1-1). Le match sera donc rejoué à Stamford Bridge le 19 février.

Distancé en Premier League, Chelsea a failli passer à la trappe en seizièmes de finale de la FA Cup, ce samedi après-midi, sur la pelouse d'Everton. Mais un but de Kalou à un quart d'heure de la fin (75e), en réponse à celui de Saha (62e), a permis aux Blues d'arracher le nul (1-1). Le match sera donc rejoué à Stamford Bridge le 19 février. Comme si Chelsea avait besoin de ça... Largué par Manchester United en Premier League, le club londonien n'a, a priori, pas la profondeur de banc pour jouer sur tous les tableaux d'ici la fin de saison. Il va pourtant devoir gérer une date de plus dans son calendrier, mi-février, au moment où la Ligue des champions va reprendre ses droits. C'est en effet trois jours seulement avant leur huitième de finale aller de C1 contre Copenhague, soit le 19 février, que les Blues vont devoir rejouer leur seizième de Coupe d'Angleterre face à Everton. Un "replay" qu'ils auraient pu éviter s'ils s'étaient sortis du piège tendu par les Toffees ce samedi après-midi à Goodison Park (1-1). Mais les joueurs de Carlo Ancelotti ne vont pas se plaindre. Car le nul qu'ils ont arraché à un quart d'heure de la fin est presque une bonne opération vu la physionomie de la rencontre. Everton ne s'est effectivement pas privé pour bousculer les champions en titre, et pas que physiquement. Ainsi Bilyaletdinov a-t-il d'abord trouvé les gants de Cech (13e), imité par Rodwell servi en profondeur par Saha (25e). Avec Drogba, Anelka et Malouda devant, Chelsea a aussi eu quelques occasions en première période, mais ni Terry, d'une tête sur corner (17e), ni Anelka, d'une frappe repoussée par Howard (31e), n'ont trouvé la faille. Pires buteur avec Villa Il a fallu attendre l'heure de jeu pour que le match, d'un rythme soutenu, devienne réellement intéressant. Saha, auteur quelques minutes auparavant d'un ciseau contré par Terry (52e), s'est élevé plus haut que tout le monde sur un corner frappé par Baines (1-0, 62e) et sur lequel Cech est resté cloué sur sa ligne. Les Toffees auraient ensuite pu doubler la mise lorsque, coup sur coup, Coleman a buté sur le portier londonien et Terry (74e). Rien ne laissait alors présager le retour des Blues mais Kalou, à peine entré, a revêtu le costume du sauveur en exécutant Howard d'un tir croisé (1-1, 75e). Ramires, d'une mine lointaine, a enfin cru éviter aux siens une revanche à Stamford Bridge mais sa tentative s'est écrasé sur le poteau (86e). Dans les autres matches, Aston Villa a confirmé son récent redressement. Après deux victoires consécutives contre Manchester City (1-0) et à Wigan (1-2), qui leur ont permis de s'éloigner de la zone rouge, les hommes de Gérard Houllier se sont qualifiés ce samedi pour les huitièmes de finale de cette FA Cup aux dépens de Blackburn (3-1). Les buts des Villans ont été marqués par Clark (11e), Pires (35e) - buteur pour la première fois avec Villa - et Delfouneso (42e), alors que Kalinic (18e) avait égalisé en faveur des Rovers. Dans le même temps, Leyton s'est qualifié sur la pelouse de Swansea (1-2).