Chelsea à la fête

  • A
  • A
Chelsea à la fête
Partagez sur :

FOOTBALL - Les Blues, toujours leaders, ont signé un véritable festival offensif face à Sunderland (7-2) lors de la 22e journée de Premier League.

Les Blues, toujours leaders, ont offert un véritable festival offensif face à Sunderland (7-2), samedi, à l'occasion de la 22e journée de Premier League.Le cauchemar des Black Cats. Après une bonne demi-heure de jeu, Sunderland ne pensait plus qu'à une chose à Londres: éviter de prendre une nouvelle valise. Comme celle ramenée de Stamford Bridge la saison dernière, le 1er novembre 2008 (5-0). Hélas pour eux, ce fut pire encore. Samedi, lors de cette 22e journée, Chelsea se trouvait déjà largement en avance puisqu'après 34 minutes, les Blues menaient 4-0. Un score des plus logiques au cours d'une première période à sens unique.Alerté à la limite du hors jeu par Ballack, Anelka dribblait le gardien de but et ouvrait le score du droit (1-0, 8e), pour son cinquième but en championnat. Les Français de Chelsea étaient à la fête puisque Malouda y allait de son petit but d'un tir croisé du droit (2-0, 17e). Bien que privés de Drogba, Kalou, Essien et Mikel partis à la CAN, les joueurs d'Ancelotti récitaient une partition des plus fluides.Manchester Utd reste à l'affûtCe jeu tout en mouvement mettait un peu plus Sunderland à la peine qui craquait encore à deux reprises avant la pause. La faute tout d'abord à un numéro de soliste d'Ashley Cole (3-0, 22e) puis une reprise de Lampard (4-0, 34e). Chelsea ne relâchait pas pour autant son étreinte en seconde période et dès la 52e minute, Ballack (5-0). L'opération portes ouvertes connaissait toutefois une petite accalmie avec la réduction du score de Zenden (1-5, 56e), l'ex-Olympien trompant Cech d'une demi-volée. Mais la machine à scorer des Blues était infernale samedi. Anelka (65e) et Lampard (90e) humiliaient alors un peu plus les Black Cats de Steve Bruce qui se consolaient comme ils pouvaient avec un dernier but de Darren Bent dans le temps additionnel. Burnley, au contraire, a donné des soucis dans le même temps à Manchester United toutefois victorieux (3-0) grâce à Berbatov (64e), Rooney (69e) et Biram Diouf (90e). Au classement, les Red Devils restent accrochés aux basques de Chelsea, un point derrière, alors que Liverpool a de nouveau pris du retard dans la course à la quatrième place, seul objectif crédible des hommes de Benitez. Les Reds, qui étaient tout de même privés de Gerrard, Torres, Benayoun et Babel, ont été rejoints à Stoke City à la 90e minute (1-1) alors que Kuyt a vu sa reprise de la tête renvoyée par le poteau pour la dernière action du match (96e).