Chardy rate la marche

  • A
  • A
Chardy rate la marche
Partagez sur :

Il n'y a pas eu de surprise ce jeudi lors du premier huitième de finale du Masters 1000 de Shanghai: opposé à la tête de série n°4, Andy Murray, Jérémy Chardy s'est incliné en deux manches (6-3, 6-4), un match qui laissera sans doute des regrets au Palois, qui n'a converti aucune de ses balles de break. Cette victoire permet à l'Ecossais de valider sa qualification pour le Masters.

Il n'y a pas eu de surprise ce jeudi lors du premier huitième de finale du Masters 1000 de Shanghai: opposé à la tête de série n°4, Andy Murray, Jérémy Chardy s'est incliné en deux manches (6-3, 6-4), un match qui laissera sans doute des regrets au Palois, qui n'a converti aucune de ses balles de break. Cette victoire permet à l'Ecossais de valider sa qualification pour le Masters. Le beau parcours de Jérémy Chardy à Shanghai s'est arrêté en huitièmes. Après deux victoires sur Marcos Baghdatis et Alexandr Dolgopolov, le Palois s'est heurté à un mur ce jeudi en ouverture du troisième tour, s'inclinant en deux manches et 1h21 face à Andy Murray, tête de série n°4. Un mur pourtant pas infranchissable car si l'Ecossais remporte son troisième succès face à Chardy en autant d'affrontements, à chaque fois en Masters 1000 (Montréal en 2009, Cincinnati cette année), le Français aura eu sa chance, notamment au cours d'une première manche des occasions ratées. On pense notamment à ce tout premier jeu qui voit Murray, mené 0-40 sur son service, sauver trois balles de break avant de s'emparer de l'engagement de Chardy lors du jeu suivant sur sa seule opportunité de cette manche initiale. 100% de réalisme pour le Britannique, 0% pour le 59e mondial qui aura deux occasions d'effacer son break de retard, mais ne les convertira pas, laissant Murray s'envoler vers une victoire en deux manches. Car dans ce second set, la différence de classement entre les deux hommes a été nettement plus visible, particulièrement sur les jeux de service de l'Ecossais qui ne perdra que quatre points sur son engagement. Impossible dans ces conditions pour Chardy de se procurer la moindre balle de break, son rival en aura cinq, une lui suffira pour boucler l'affaire et décrocher sa place en quarts de finale avec peut-être un autre Français sur sa route, puisqu'il jouera le vainqueur du match entre Jo-Wilfried Tsonga et l'Allemand Florian Mayer. Cette qualification pour les quarts est synonyme pour Murray de billet pour le Masters de Londres (22-29 novembre), une compétition qu'il disputera pour la troisième fois de suite. Pas mal pour un joueur seulement âgé de 23 ans...